La firme chinoise a brusquement décidé d’arrêter la diffusion de ses fichiers système, au grand dam de ses utilisateurs.

Mise à jour du 6 septembre : Huawei nous a indiqué que son choix était motivé par le fait de vouloir pousser les mises à jour via OTA afin de proposer un service plus clair et fluide aux utilisateurs. Autrement dit, il faut voir cela comme une optimisation du service. Le constructeur s’est en effet rendu compte qu’en passant par le site, un grand nombre de personnes pouvaient se tromper et télécharger la mauvaise ROM. Cela était notamment dû au fait que toutes les versions différentes des firmwares y étaient proposées, gênant quelque peu la lisibilité.

Article original du 4 septembre :

Dans le monde des smartphones et tablettes, il n’est pas rare que certains constructeurs se montrent assez ouverts en partageant directement avec les utilisateurs certains outils et fichiers nécessaires comme des images stock permettant de remettre à zéro son terminal pour partir sur de bonnes bases. Ces binaires sont également très utiles en cas de brick…

Malheureusement, Huawei change de politique et décide du jour au lendemain de supprimer tous les liens de téléchargement et traces de ces fichiers pourtant importants pour les utilisateurs. Le site en question affiche un message laconique, la firme explique en quelques lignes que cela est nécessaire « pour fournir un service de mise jour plus satisfaisant et accessible ». En d’autres termes, il faudra se contenter de mises à jour OTA.

Vers un passage obligé en centre de réparation ?

Cette décision est sans doute motivée par la volonté de Huawei de s’imposer sur le domaine du service après-vente, en témoigne l’ouverture récente d’un Centre de Service et d’Expérience Clients. Il n’est pas difficile d’imaginer que la firme préfère voir ses clients se tourner vers un centre officiel au moindre souci plutôt qu’ils ne tentent eux-mêmes de réparer leurs appareils.

Fort heureusement, des solutions existent, comme un autre portail client officiel qui héberge encore certains fichiers recherchés par la communauté, ou encore le Firmware Finder de la Team MT, mais ces sources peuvent également cesser d’être actualisées, voire fermer inopinément.

De son côté, Honor, la filiale de Huawei, propose toujours ses firmwares en ligne.