Huawei a enregistré 100 millions de vente de smartphones depuis le début de l’année. Une nouvelle preuve de son ascension inexorable.

 

On le sait, il existe des multitudes de marques différentes sur le marché des smartphones. Deux d’entre elles, Apple et Samsung, ont su marquer durablement les esprits et il serait bien compliqué de trouver quelqu’un dans son entourage qui n’en a jamais entendu parler.

Mais dans l’ombre de ces deux géants, un concurrent a su progresser année après année pour conquérir plus de parts de marché et gagner en notoriété. Ce challenger s’appelle Huawei. Le fabricant chinois a affirmé le weekend dernier qu’il avait réussi à vendre plus de 100 millions de smartphones au cours des trois premiers trimestres de l’année 2017. Une belle performance qui marque une solide progression de 19 % par rapport à l’année dernière.

La marque se targue de compter 42 300 revendeurs à travers le monde et d’avoir vu ses revenus d’exploitation augmenter de 30 % entre janvier et septembre. En bref, ce qu’il faut retenir, c’est que Huawei se porte très bien et croît à une vitesse impressionnante.

Le patron de Huawei Consumer Business Group, Richard Yu, estime que les produits de milieu et haut de gamme vont permettre d’élargir les marchés sur lesquels opère le groupe et d’améliorer son image de marque. On se doute néanmoins que l’entrée de gamme a concentré l’essentiel des ventes.

 

Éphémère 2e constructeur mondial

D’autres signes marquants prouvent que le leader du marché chinois prend toujours plus d’ampleur. D’une part, on se rappelle que Huawei a subtilisé à Apple la place de deuxième constructeur mondial en juin et en juillet. Ce n’était que pendant deux petits mois, mais c’était la première fois depuis des lustres que le duo Samsung-Apple était remis en question.

 

CES 2018

D’autre part, il faut savoir que c’est Huawei qui aura l’honneur d’organiser la conférence inaugurale du CES 2018 à Las Vegas. Et, mine de rien, le fait d’ouvrir le bal du plus grand salon Tech au monde et aux États-Unis qui plus est — un marché qui n’a jamais été très accueillant pour les marques chinoises — représente une étape importante dans le développement de l’entreprise.

« Destinée »

Si on pouvait gentiment se moquer des ambitions de Huawei il y a quelques années, force est d’admettre que la marque a réussi à s’approcher doucement, mais sûrement de ses objectifs et se voit même déjà en pôle position. « Nous allons les surpasser [Samsung et Apple]. C’est notre destinée. Peut-être que je ne suis pas humble… mais personne ne peut nous arrêter », a récemment déclaré Richard Yu.

Il est vrai que ces propos ne transpirent pas l’humilité. Mais rappelons tout de même que le dernier flagship de la marque, le Mate 10 Pro, est une belle réussite.

À lire sur FrAndroid : Test du Huawei Mate 10 Pro : le borderless presque parfait