Le Huawei P20 pourrait manquer le Mobile World Congress. Le fabricant y dévoilerait d’autres appareils.

Après un début d’année difficile, la marque n’a pas réussi à signer un accord avec l’opérateur américain AT&T au CES 2018, Huawei pourrait s’effacer au Mobile World Congress en ne dévoilant pas son nouveau fleuron, le Huawei P20 — qui pourrait aussi s’appeler Huawei P11.

D’après le site coréen Etnews, Huawei aurait choisi comme LG de ne pas pas présenter son smartphone haut de gamme, mais contrairement à son concurrent, l’appareil serait bien prêt à être dévoilé dès le mois suivant, pas question d’en reprendre la conception à zéro. À la place, Huawei pourrait présenter d’autres appareils, comme des tablettes sous Android ou de nouveaux ordinateurs 2-en-1.

Cette information est également appuyée par Bastien sur Twitter, un compte qui a l’habitude de révéler des informations sur Huawei. D’après lui, le fabricant attendrait au moins le mois de mars pour présenter le Huawei P20, à l’occasion d’un événement dédié.

L’ombre de Samsung plane une nouvelle fois sur le MWC

En 2017, Samsung n’avait pas présenté le Galaxy S8 au Mobile World Congress, mais plus tard dans l’année. En revanche le géant coréen s’était réservé les premiers stocks du Qualcomm Snapdragon 835, ce qui avait contraint les concurrents à dévoiler des produits en retard technologiquement, comme le LG G6 et son Snapdragon 821, ou qui sortirait bien plus tard dans l’année, au printemps. Résultat, le salon de Barcelone n’était pas très palpitant il y a un an.

Cette année, Samsung sera cette fois présent au salon pour présenter le Galaxy S9, et alors que l’on pouvait espérer un duel Huawei contre Samsung, il semblerait bien que le fabricant coréen ait le droit à un boulevard de la part de ses concurrents. LG présentera au mieux une révision du V30, Huawei ne présenterait pas son fleuron et les autres concurrents n’ont pas des parts de marché suffisantes pour représenter une menace. Plutôt que de risquer de se faire écraser par la machine marketing de Samsung, Huawei préférerait se réserver un autre temps de parole, en dehors des salons.