Intel a profité du Mobile World Congress pour afficher ses ambitions en 5G, la prochaine génération de réseau sans fil.

Sur son stand, Intel dévoilait un ordinateur portable 2-en-1 équipé d’un modem 5G. L’objectif ? Être prêt pour le déploiement de la 5G et, pourquoi pas, imaginer un déploiement similaire à celui du WiFi en équipant tous les PC Intel d’une puce 5G-ready. Microsoft n’est évidemment pas seul, Dell, HP ou encore Lenovo ont annoncé un partenariat avec Microsoft. Évidemment, c’est également une réponse aux PC Always Connected sous ARM avec un modem 4G pré-embarqué conçu par Qualcomm.

Un premier PC 5G-ready

Sur ce PC Intel 2-en-1 équipé de Centos Linux, un clavier détachable avec un écran de 10 pouces de diagonale, on retrouve également des antennes à son dos. Elles ont été intégrées pour capter les ondes millimétriques, en particulier la bande de fréquence 28 GHz et 26 GHz.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

L’intégration de ces antennes est un défi pour les fabricants d’appareils électroniques, car la largeur de spectre utilisée est sensible aux températures et à bien d’autres éléments, comme les obstacles.

Pour le moment, Intel ne prend pas de risque et communique sur les chiffres les plus impressionnants de la 5G, à savoir un débit descendant de 5 Gbit/s et une latence de 6 ms. Le débit attendu au lancement de la 5G serait plutôt de 100 Mbits. Évidemment, ce PC 2-en-1 impressionnera les plus technophiles d’entre nous. Néanmoins, la réalité montre tout de même un retard d’Intel sur Qualcomm. Le modem Intel 5G XMM 8060 est loin d’être prêt.

À lire sur FrAndroid : 5G : tout ce que vous devez savoir sur le futur réseau mobile