Broadcom tourne si bien autour de Qualcomm qu’Intel se tiendrait prêt à le racheter. Le but serait simple : s’éviter une concurrence trop forte des deux acteurs.

Après des années de monopole, le fondeur Intel sent le vent tourner. Alors que Samsung lui a volé sa place de premier fondeur mondial, la marque de l’univers PC n’a jamais vraiment réussi à trouver sa place sur le mobile.

Il reste tout de même un acteur important et fournit d’ailleurs de nombreuses antennes utilisées notamment sur les derniers iPhone. Alors que Broadcom tente de prendre le contrôle de Qualcomm par tous les moyens, il suivrait l’affaire de très près de peur de se faire dépasser.

Intel pourrait racheter Broadcom si ce dernier achète Qualcomm

Selon le Wall Street Journal, l’acteur historique de l’informatique grand public se tiendrait prêt à racheter Broadcom… si tant est que ce dernier arrive bien à prendre le contrôle de Qualcomm avant cela.

Intel aurait peur de l’opposition de Broadcom si celui-ci arrivait à absorber le constructeur américain. Aussi, l’entreprise considérerait cette option depuis la fin de l’année 2017 et travaillerait avec des conseillers pour se préparer à cette éventualité. Si Broadcom réussit à acquérir le contrôle de Qualcomm, une offre leur serait alors directement adressée.

Cependant, la même source indique qu’une autre solution est étudiée : faire de nombreux autres petits achats afin de contrebalancer la puissance de ce nouvel adversaire potentiel.

La peur se ressent

Cette nouvelle fait apparaître un fait simple : pour la première fois depuis bien longtemps, Intel a peur de ses concurrents. Le pire étant qu’il est attaqué de tous les côtés : avec la sortie des Rizen et l’apparition de la faille Meltdown/Spectre, AMD a réussi à retrouver un succès d’estime sur le PC qu’il n’avait pas eu depuis bien longtemps.

Par ce rachat, Intel s’assurerait de garder active sa domination. Problème étant qu’un tel rachat pourrait être refusé par les régulateurs du marché, Qualcomm et Broadcomm représentant ses principaux compétiteurs sur ce secteur.