Ce mois-ci, nous nous sommes intéressés de près aux produits Xiaomi. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous lancer dans l’importation d’un produit chinois, malgré les risques que cette démarche entraine. Nous nous sommes penchés sur ce marché, et voici les 12 smartphones chinois sous Android à surveiller de très près.

Android_China

Importer un produit chinois, c’est possible. Néanmoins, cela comporte des risques : douane, support technique, localisation, compatibilité avec le réseau… Nous avons fait le point sur tous ces risques dans un dossier : « Importer un smartphone : les cinq écueils à éviter« . Maintenant que vous êtes sensibles aux risques encourus, voici une sélection de smartphones chinois que l’on rêve d’importer.

Une des plus belles surprises du moment, c’est ce Huawei Honor 6. Il est propulsé par l’architecture Kirin 920 et ses huit cœurs, de fabrication maison. Pour l’accompagner, on trouve une puce Mali T628 et 3 Go de mémoire RAM. Le terminal est doté d’un écran de 5 pouces Full HD (1080 x 1920 pixels), et fonctionne sous Android 4.4.2 avec l’interface Emotion UI 2.3. Il possède aussi un appareil photo dorsal de 13 mégapixels, ainsi qu’un capteur frontal de 5 mégapixels. Il sera commercialisé en deux versions : 16 ou 32 Go de stockage interne. Le Honor 6 est compatible LTE de catégorie 6 et il possède des finitions en métal. Il mesure en outre 139,8 x 68,8 x 7,5 mm.

Capture d’écran 2014-08-24 à 22.46.05

Outre son design ultra-fin, je me suis surtout intéressé à l’architecture. Comme le MT6592 de MediaTek, le Kirin 920 repose sur une configuration à huit cœurs. Il diffère cependant au niveau des architectures employées : quatre coeurs Cortex-A15 cadencés entre 1,7 et 2 GHz et quatre coeurs Cortex-A7 cadencés entre 1,3 et 1,6 GHz. Avec cela, un GPU Mali-T628 quadruple-coeur, un chipset audio Tensilica HIFI3 ainsi qu’un modem 4G LTE de catégorie 6. Il se murmure qu’il serait plus puissant que le SoC Qualcomm Snapdragon 805, mais impossible de le certifier pour le moment.

Pourquoi doit-on encore présenter le OnePlus One ? J’ai eu l’occasion de le prendre en main quelques jours, sa conception est impressionnante. La fiche technique du OnePlus One n’a vraiment rien à envier aux vaisseaux amiraux des grandes marques comme Samsung, HTC, LG ou encore … Oppo. Sans grande surprise, le OnePlus One est une copie (plus ou moins conforme) du Find 7a d’Oppo.

OnePlus-One-64G-limited-edition-7

Magnifique avec sa coque en bambou !

Les composants sont pratiquement les mêmes, tout comme le design, ce que nous allons voir plus loin. Pour le processeur, OnePlus n’a pas lésiné puisque la marque a intégré le SoC le plus puissant actuellement de chez Qualcomm : un Snapdragon 801 cadencé à 2,45 GHz (MSM8974AC) soit le même que celui de l’Oppo Find 7. Les similitudes ne s’arrêtent pas là puisque la dalle de 5,5 pouces est de type IPS LTPS et également d’origine JDS avec une définition de 1080 x 1920 pixels, comme sur l’Oppo Find 7a. La mémoire vive fait appel à 3 Go de RAM tandis que le stockage se fera via une puce de mémoire flash de 16 Go pour la version blanche du téléphone, contre 64 Go pour la version grise.

L’appareil photo de 13 mégapixels utilise le capteur Sony Exmor IMX214 BSI mais contrairement aux Oppo Find 7(a) qui permettent de prendre des clichés de 50 mégapixels grâce à une fonctionnalité logicielle, le OnePlus One se limite à 13 mégapixels. Il filme la 4K (UHD et DCI) mais également la Full HD @ 60 IPS et la 720p @ 120 IPS. Contrairement à Oppo, OnePlus a décidé d’intégrer une batterie d’une capacité légèrement plus élevée puisque’elle atteint 3100 mAh.

Enfin, OnePlus travaille en collaboration avec Cyanogen Inc. pour fournir les dernières versions de CyanogenMod. Que demander de plus ? Petits bémols, comme de nombreux produits chinois : difficile de se le procurer, sans oublier les quelques soucis avec les bandes de fréquences utilisées 4G LTE utilisées en France.

Comptez 300 euros en version 64 Go.

Le Xiaomi Mi4 a déjà sa communauté de fans. En effet, des milliers de fans ont déjà installé la ROM MIUI sur leurs smartphones. D’ailleurs, la prochaine version – MIUI 6 – est particulièrement impressionnante de détails. Le Mi4 est également très intéressant… Avec seulement 149 grammes, le Mi 4 est enfermé dans un boîtier au pourtour en métal qui rappelle notamment celui d’un Huawei Ascend P7, et dont la coque arrière amovible peut être personnalisée dans diverses matières, à la manière de ce que propose OnePlus pour son One.

Xiaomi-Mi41

Avec 5 pouces de diagonale et une définition d’écran 1080p, le Mi4 obtient 441 pixels par pouce de densité de pixels. Le Mi 4 intègre deux capteurs photo, le premier affiche 13 mégapixels à l’arrière avec possibilité de filmer en 4K, tandis que le second, en façade, dédie ses 8 mégapixels aux selfies (et il serait plutôt bon pour les selfies, justement). On retrouve également le dernier SoC Qualcomm Snapdragon 801, la même architecture que le Galaxy S5. Cependant, on retrouve 3 Go de RAM – et 16 et 64 Go de mémoire interne.

Une version compatible avec les bandes de fréquences européennes (la version FDD-LTE) est prévue pour la fin d’année 2014, notez que les versions distribuées aujourd’hui sont chinoises et ont des soucis avec certaines bandes de fréquences utilisées en Europe pour la 4G LTE.

Cherchez pas, nous n’avons jamais vu la couleur des « Nubia » en France. Cette gamme de smartphones de ZTE a été conçue pour concurrencer directement les produtis de Xiaomi. Cette année, la gamme a été élargie avec trois références. Le plus costaud, c’est le Nubia Z7.

Capture-d’écran-2014-07-08-à-12.00.23-630x346

Son écran mesure 5,5 pouces et possède une définition QHD. Il embarque également un processeur Snapdragon 801 et 3 Go de mémoire vive. Sa version d’Android n’est autre que KitKat, avec l’interface Nubia UI 2.0. Niveau multimédia, ZTE a équipé ce terminal d’un capteur de 13 mégapixels en dorsal (avec une ouverture f/2.0 et un mode de stabilisation de l’image), et d’un autre de 5 mégapixels en façade. Et c’est une batterie de 3000 mAh qui viendra alimenter l’objet aux dimensions pas si imposantes pour ce format : 139 x 71 x 9 mm.

 

Le Nubia Z7 Max reprend de nombreuses caractéristiques de la version standard, mais s’est délesté de certaines, à l’image de l’écran qui abandonne le QHD pour du Full HD.

nubia-Z7-max-630x329

Un choix assez étonnant puisqu’on est habitué à voir les versions Max proposer des améliorations, et non des « régressions ». Les dimensions de l’appareil sont par contre revues à la hausse avec 152,7 x 76 x 8,7mm. Le mobile garde son Snapdragon 801 mais passe de 3 à 2 Go de mémoire RAM.

Enfin, le Nubia Z7 Mini qui n’a rien de « Mini »…. les caractéristiques du Max avec un écran de 5 pouces. Egalement un smartphone très complet.

Comptez 300 à 350 euros pour le Z7 Max. Sympathique.

Le ZTE Grand S 2 est équipé d’un écran Full HD en définition 1080p avec une diagonale de 5,5 pouces, ainsi qu’une architecture Qualcomm Snapdragon 801 quadricœur cadencée à 2,3 GHz. La capacité de stockage du mobile sera de 16 Go, et il possèdera donc une mémoire vive de 2 Go. L’appareil photo dorsal pourra capturer en 13 millions de pixels, tandis que le capteur frontal sera de 2 megapixels. Le Grand S II est évidemment un mobile 4G, et possède un slot double-SIM.

ZTE Grand S2

On peut le trouver autour des 250 euros, un prix très attractif.

Le iOcean X8 Mini Pro dispose d’un écran IPS de 5 pouces en diagonale en définition 1080p. Contrairement aux autres smartphones du dossier équipés d’architectures Snapdragon, on retrouve l’architecture MediaTek MT6582, de l’octo-coeur ARM Cortex-A7 et un GPU double-coeur Mali-400 MP2, le tout épaulé par 2 Go de RAM. Le prix est très alléchant : 140 euros environ.

x8m_4

Notez que la variante iOcean X8 Mini existe, avec des caractéristiques abaissées. On retrouve le SoC MediaTek MT6582 quadruple-coeur cadencé à 1,3 GHz ainsi que 2 GB de RAM, la capacité interne est quant à elle de 8 Go, extensible via le slot micro-SD dédié. Il est relativement mince, seulement 7,6 mm. Comptez 115 euros environ.

Voilà un smartphone d’entrée de gamme… 4G LTE. Le Huawei Honor 3C offre une architecture Hisilicon Kirin 910 quadruple-coeur cadencée à 1,6 GHz, avec 2 Go de RAMet 16 Go d’espace de stockage interne. L’écran est de 5 pouces en définition 720p, avec deux capteurs photo : 8 et 5 mégapixels.

07

Huawei Honor 3C

Le tout nouveau  Huawei Honor 3C Play vient d’être annoncé, on retrouve des caractéristiques très similaires : le MT6582 à quatre coeurs dont la fréquence a tout de même été légèrement augmentée (1,3 GHz contre 1,2 GHz). Plus de détails sur l’article qui lui est dédié.

huawei-honor-3c-play-huaweimobileshop (1)

Huawei Honor 3C Play

La phablette Huawei MediaPad X1 intègre un écran de 7 pouces avec une définition de 1920 par 1200 pixels. Les angles de vision sont plutôt corrects et les couleurs semblent assez naturelles. Effectivement, c’est un écran de qualité avec un format 16/10e pratique pour dévorer du contenu multimédia (magazines, photos, etc.).

Huawei-MediaPad-X1-Black-1

Côté puissance, Huawei a opté pour son nouveau processeur quadruple-cœur Kirin 910 cadencé à 1,6 GHz. Cette architecture « maison » serait aussi puissante que les derniers Snapdragon 800 et a l’avantage d’être également compatible avec le réseau de quatrième génération 4G LTE en catégorie 4, ce qui vous permettra de profiter de débits jusqu’à 150 Mbps.

L’Oppo Find 7a était un smartphone très attendu. Pour 399 euros, il possède des composants extrêmement intéressants, le support de la 4G et un grand écran de 5,5 pouces Full HD.

oppo-find7

En effet, la fiche technique du Oppo Find 7a est alléchante : écran 5,5 pouces Full HD, Qualcomm Snapdragon 801, 2 Go de mémoire vive et un capteur de 13 mégapixels pour l’appareil photo qui est aussi capable de filmer en 4K. Il possède un appareil photo doté d’un capteur de 13 mégapixels et d’une optique avec une ouverture f/2.0.

Il existe également une variante, l’Oppo Find 7. L’Oppo Find 7 et le Find 7a ont de nombreux points communs. Ils partagent le même SoC : un Snapdragon 801 cadencé à 2457 MHz et un Adreno 330 pour la puce graphique. La différence notable : une définition QHD pour du Full HD (1920 x 1080 pixels), comme sur le LG G3.

IUNI propose un smartphone nommé U3 à 250 euros. Pour ce tarif-là, les utilisateurs bénéficient d’un écran de 5,5 pouces QHD (2560 x 1440 pixels), on retrouve également le SoC Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz, et couplé à 3 Go de mémoire RAM.

Capture d’écran 2014-08-27 à 19.31.18

La particularité du U3 tient à la la finesse de ses bords (seulement 5 mm) et à sa coque en métal.

iuni-u3-comparaison

Le IUNI U3 est évidemment compatible 4G LTE, pour les bandes de fréquences utilisées en Chine. On y trouve également un appareil photo dorsal de 13 mégapixels, et un capteur de 4 mégapixels à l’avant. Pour ce qui est du stockage, la firme n’a même pas vu la chose au rabais puisque la mémoire interne est de 32 Go (extensible via microSD). Enfin, on y trouve une batterie de 3000 mAh.

Le Lenovo Vibe Z2 Pro intègre un écran de 5,5 pouces, en définitions QHD (2560 x 1440 pixels). On retrouve Android 4.4 avec l’interface Vibe 2.0 UI, propulsé par un SoC Qualcomm Snapdragon 801. Avec ses 7,7 mm d’épaisseur, il est plutôt fin et ingère tout de même un capteur de 13 mégapixels avec un mode Ultra Night Mode, pour la prise de photos en faible luminosité.

Latest-Lenovo-Vibe-Z2-Pro-Phone-With-5.5-Inch-Screen-1