Pour l’IFA 2015, Lenovo est venu avec de nombreux produits originaux dans ses cartons. Nous avons déjà abordé le cas des prototypes, mais il faut aussi compter sur la Phab Plus, un smartphone de 6,8 pouces. Nous l’avons pris en main afin de vérifier si le terme smartphone pouvait encore s’appliquer à ce spécimen rare.

Le Phab Plus n’est pas un téléphone comme les autres, ni un smartphone comme les autres. Il est véritablement à mi-chemin entre un smartpone et une tablette, et Lenovo n’a pas manqué de le préciser et répéter pendant la conférence. Le Phab Plus réunirait le meilleur des deux mondes : un design unibody en aluminium (7,6 mm d’épaisseur), une caméra de 13 mégapixels, la 4G et un mode à une main pour la partie smartphone. Pour la partie tablette, Lenovo fait appel à un écran de 6,8 pouces, une batterie de 3500 mAh pour une autonomie annoncée de 18 heures et des performances grâce au Snapdragon 615. Et dans les faits, ça donne quoi un smartphone de 6,8 pouces ?

 

Un (trop) gros smartphone

C’est gros, très gros, voire trop gros. Le téléphone rentre dans une poche de jean (contrairement aux slim), mais dépasse légèrement, et nécessite d’être retiré avant de s’assoir. La prise en main n’est pas forcément facile, même si Lenovo a pensé à un système intelligent : un raccourci permet d’activer le mode à une main (qui réduit alors la surface d’affichage) et l’accéléromètre détecte dans quel sens penche la main pour faire apparaitre ce mode spécial soit sur la partie droite de l’écran soit sur la partie gauche. Mais c’est tenu à deux mains que la phablette de Lenovo prend tout son sens. La navigation sur Internet est alors un vrai régal, tout comme l’affichage des photos. Les amoureux des phablettes apprécieront donc la Phab Plus, mais la cible visée ne semble pas très large.

c_FrAndroid - DSC_9006
c_FrAndroid - DSC_9024

Un smartphone milieu de gamme

La Phab Plus n’intègre pas des composants haut de gamme, ce qui peut s’expliquer par les marchés visés, puisque pour rappel, il ne sera pas disponible en Europe de l’Ouet. Par exemple, le Snapdragon 615 n’est pas le plus puissant des SoC et la dalle conserve une définition Full HD. Dans la pratique, c’est assez suffisant, puisqu’on atteint une résolution de 323 PPP. Le QHD n’est pas nécessaire, mais aurait pu être la cerise sur le gâteau pour les utilisateurs les plus exigeants, surtout que l’on prend un certain plaisir à regarder de belles images (et des belles vidéos) sur une diagonale aussi importante.

c_FrAndroid - DSC_8992c_FrAndroid - DSC_9003

Le Phab Plus sera alors disponible à un prix plutôt correct de 299 euros, dans certains pays, notamment en Europe de l’Est.