Hier soir, Lenovo officialisait un Moto Z qui avait fait l’objet de nombreuses rumeurs, mais qui réservait tout de même quelques surprises, du côté de sa modularité et surtout de son extrême finesse. Retour sur l’annonce phare de la marque chinoise, faite à l’occasion de sa conférence annuelle.

Moto Z Front and Back

Lenovo, en tant que propriétaire de Motorola, deviendrait-il un acteur phare de la téléphonie mobile ? Alors que la marque chinoise restait, en tant que constructeur de smartphone, essentiellement cantonné à l’Asie, la voilà qui présente un Moto Z tourné vers l’Occident et, pour sa version Force, vers les États-Unis.

Un smartphone premium, dont les caractéristiques n’ont rien à envier à celles d’un Samsung Galaxy S7 ou d’un LG G5, mais aussi marqué par une vraie prise de risque. En effet, non seulement l’appareil est modulaire, mais il est si fin que Lenovo a choisi de faire l’impasse sur la traditionnelle prise jack. Décryptage en vidéo.