C’est en ce moment la course à qui, faute d’être parti à point, courra le plus vite vers le lancement de son casque de réalité virtuelle. Le dernier en date à se lancer dans la course n’est autre que LeEco, anciennement connu sous le nom de LeTV.

Capture d’écran 2016-04-22 à 12.08.21

C’est à se demander qui n’a pas le sien. En tête bien sûr, l’Oculus Rift et le HTC Vive, tout juste disponibles, et qui permettent d’obtenir une expérience complète en réalité virtuelle. Mais aussi Samsung qui, via son Gear VR, commence à séduire massivement, d’autant qu’il est parvenu à imposer son appareil en le livrant avec ses Galaxy S7 et S7 edge pour toute précommande d’un de ces smartphones. Les autres marques mobiles cherchent donc elles aussi à se faire une place dans le monde des casques de réalité virtuelle, souvent dans l’esprit Cardboard. On a ainsi vu, il y a quelques jours, Huawei présenter un certain Huawei VR, cousin du Samsung Gear VR.

Le dernier en date à tenter sa chance dans ce milieu très disputé, même s’il en est encore qu’à ses balbutiements, n’est autre que LeEco. La marque chinoise présente cette semaine son LeVR COOL1 qui, comme les casques concurrents, est destiné à ne fonctionner qu’avec les smartphones de la marque. AndroidCentral, qui a pu le prendre en main, souligne qu’il « n’est pas forcément mieux qu’un Gear VR, mais son hardware n’est au moins pas visiblement pire ». C’est déjà une bonne nouvelle.

Un casque et une manette

Le casque en question présente des renforts en mousse pour ne pas trop abîmer le front de son porteur, un port micro-USB afin de brancher le smartphone qui sera placé à l’intérieur, des lentilles ajustables, mais aussi et surtout une manette. Cet accessoire, affublé d’un joystick et de gâchettes à l’arrière, ressemble aux Nunchuks de la Wii, et permet un peu d’interaction supplémentaire aux contenus en réalité virtuelle.

letv-controller

Tout cela vient tout juste d’être présenté, et l’on ne sait pas exactement quand le casque sera disponible. Le LeVR COOL1, il faut le noter, est en outre dédié à un Le Max2 tout juste présenté, et caractérisé par son écran de 5,7 pouces QHD, mais aussi par l’intégration de 6 Go de RAM dans sa mouture la plus perfectionnée. Il n’a que peu de chances d’arriver dans nos contrées, mais témoigne des efforts fournis par la plupart des constructeurs de mobiles pour faire de la réalité virtuelle une expérience agréable, mais surtout pour en faire un nouveau relais de croissance. Il n’y a bien qu’Acer qui, comme l’a expliqué hier son CEO, préfère ne pas prendre de risques et se contenter de produits compatibles avec des plateformes VR déjà établies.