Annoncé hier en grande pompe à New York, le LG G2 ne laisse pas indifférent… et ses benchmarks non plus !

LG G2 New York 1[20130808062523099]

Sitôt annoncé hier par LG, que les journalistes et blogueurs présents à la conférence newyorkaise se sont rués vers le G2 pour faire des prises en main, des tests et des benchmarks. Souvenez-vous, il y a quelques jours, nous vous parlions d’une fuite du score du LG G2 sur AnTuTu. Un score qui avait atteint tout de même les 30 000 points, soit un record, à peine effleuré par le Sony Xperia Z Ultra et son processeur Snapdragon 800. Aujourd’hui, le nouveau fleuron du fabricant coréen fait une entrée fracassante dans le classement des meilleurs smartphones du marché. Android Authority, qui a eu la chance de le prendre en main, a déclaré avoir effectué un benchmark AnTuTu une dizaine de fois pour que le score se stabilise à 27 750. Si l’on en croit le tableau effectué par le site, il s’agit du deuxième meilleur score jamais atteint par un smartphone. Avec son processeur Qualcomm S800 cadencé à 2,26 GHz, le LG G2 se situe donc juste en dessous du Sony Xperia Z Ultra (29 495), propulsé lui aussi par la même puce cadencée à 2,15 GHz. Toutefois, il est assez inutile de comparer ces deux smartphones, qui ne jouent pas dans la même cour pour la simple raison que le Sony est une phablette dont les usages sont naturellement différents de ceux d’un smartphone classique.

LG-G2-Benchmarks-2013-Snapdragon-800 (1)

Comparé au Samsung Galaxy S4 dans sa version coréenne équipée de l’Exynos 5 Octa 5410 (27 417 sur AnTuTu), le G2 dépasse d’une tête. En revanche, devant le Galaxy S4 qui carbure à du Qualcomm S600 (25 900), le G2 est largement devant. Même histoire sur Quandrant Strandard, l’autre benchmark populaire sur Android. Le LG G2 affiche un résultat de 15 633. Nous attendons donc avec impatience les premiers benchmarks (officiels ?) du Samsung Galaxy S4 équipé d’une puce S800, pour donner aux deux smartphones les mêmes chances. Rappelez-vous cependant que ce n’est pas forcément les résultats d’un benchmark qui déterminent la qualité d’un téléphone. L’expérience utilisateur est également un indicateur indispensable.

Et pour mettre fin aux éventuelles spéculation, LG a déclaré que les capacités de son smartphone n’étaient pas optimisées pour les benchmarks, comme ce que l’on a pu voir il y a quelques jours chez Samsung avec son haut de gamme. Des allégations démenties par le constructeur, quelques heures seulement après la publication de l’information.