Le futur est aux smartphones incurvés selon LG, qui voit 40 % du marché en 2018 occupé par ce segment, désormais en vogue.

LG G Flex

L’ère des smartphones incurvés a sonné. Pour LG en tout cas, qui a déclaré par la voix de son directeur produit, Dr Ramchan Woo que 40 % des smartphones vendus en 2018 seront incurvés. “Nous avons eu marre des écrans plats”, ajoute le directeur, pour qui les écrans incurvés offrent plus qu’un simple design « cool ». Selon lui, le téléphone s’adapte mieux lorsqu’il est pressé contre le visage de l’utilisateur.

LG a découvert lors de la conception de son G Flex, qu’il fallait intégrer d’autres composants courbés, en plus de l’écran. Dr Woo (ça ne s’invente pas) a fait remarquer que le grand secret de fabrication du LG G Flex résidait dans sa batterie courbée. “Sans la batterie, nous ne pouvions pas rendre le smartphone incurvé”, a déclaré le responsable.

Alors qu’il a fallu trois ans pour développer le G Flex, LG assure que les prochains modèles devraient prendre beaucoup moins de temps à être conçus. Ainsi, en 2015, les smartphones incurvés constitueront selon lui 12 % du marché pour atteindre les 40 % trois ans après. Cette année, le LG G Flex a pour compagnon le Galaxy Round de Samsung (voir ici notre comparatif). La différence : le G Flex est courbé sur un axe horizontal alors que le Galaxy Round, lui, est incurvé sur un axe vertical.

Mais si le smartphone de Sammy n’arrivera probablement jamais chez nous, le G Flex débarquera en France dès le mois de février prochain chez Orange pour un prix avoisinant les 800 euros.