On n’arrête plus LG qui, sur la lancée de son G3 dont il attend la vente de 10 millions d’exemplaires, annonce pléthore d’appareils. Et le dernier en date, le Gx2, en reprend l’un des atouts phares : son autofocus laser. Le reste de ses caractaristiques ne lui permet pas pour autant de tenir la comparaison.

LG Gx2

Cette semaine a été l’occasion pour LG de présenter sa version phablette du G3, toujours dotée d’un écran de 5,5 pouces, mais affublée d’un stylet. Le LG Gx2 voit un peu plus grand encore en termes de taille, mais pas de caractéristiques. Outre son petit nom qui n’est pas sans créer la confusion avec un ancien appareil de la marque, ce terminal affiche des caractéristiques hétérogènes. Côté écran, il faut en effet se contenter d’une définition 720p sur une dalle IPS de 5,7 pouces.

À y regarder de plus près, ce LG Gx2 n’est autre que la version coréenne du G Vista, lancé aux États-Unis et commercialisé par l’opérateur Verizon. Rien ne change au passage : l’appareil conserve son processeur quadricœur à 1,2 GHz (un Snapdragon 400), 1,5 Go de RAM, 8 Go de stockage interne et sa compatibilité LTE. L’appareil, sous Android 4.4. Kitkat, embarque une batterie de 3200 mAh et mesure 152,1 x 79×2 x 9,1 mm pour 165 grammes. Globalement peu différenciant, ce terminal mise avant tout sur des performances photo dignes de ce nom, puisque son capteur dorsal de 8 mégapixels est associé à l’autofocus laser inauguré sur le flagship du Coréen, le G3.

Pour le moment, LG semble réserver son Gx2 au marché coréen (sortie en septembre), mais le simple fait que cet appareil initialement réservé aux USA soit présenté sous un autre nom dans son pays natal laisse entrevoir une commercialisation un peu plus large.