La smartwatch LG aperçue hier au poignet d’un représentant d’Audi n’est finalement pas installée sous Android Wear, mais sous Open WebOS. C’est la première fois qu’on aperçoit le logiciel à l’oeuvre sur une montre.

webos

Faux sur toute la ligne. LG semble avoir essayé de mener son monde en bateau hier sur le salon du CES après que plusieurs journalistes se sont interrogés sur la montre portée par une personnalité d’Audi. Très ressemblante à la LG G Watch R, il n’a pas fallu longtemps pour identifier sa provenance, mais beaucoup plus pour connaitre son système d’exploitation. Les personnalités d’Audi et de LG ont affirmé que c’est bien sous Android Wear, dans une version modifiée, que celle-ci fonctionne, mais tout est démenti aujourd’hui.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le site Android Central a été particulièrement tenace et a réussi à accéder au menu « à propos » de la montre, ainsi qu’à prendre une vidéo des informations affichées. Cette montre LG fonctionne bel et bien sous WebOS, et le logiciel semble être déjà à un stade de développement avancé. On lui trouve des points communs avec Android Wear, mais les animations apportées par LG sont encore plus impressionnantes. Reste à optimiser le tout pour rendre la montre fluide.

Hier, le Wall Street Journal venait justement aux nouvelles, auprès d’une source anonyme de LG qui confiait que le produit devrait être officiellement lancé début 2016.