Un cadre de LG est venu au secours du Snapdragon 810, expliquant que la firme coréenne n’a rencontré aucun problème de chauffe avec cette puce. Pourtant, il se dit que Samsung aurait abandonné l’idée de l’utiliser pour son Galaxy S6.

qualcomm snapdragon 410 s410 cpu processeur cpu soc 0

Depuis qu’il commence à être utilisé, et s’apprête à l’être sur les principaux mobiles haut de gamme de l’année, le Snapdragon 810 fait débat. Non pas sur ses performances, plutôt excellentes, mais sur un prétendu problème de surchauffe. Cette rumeur est revenue sur le devant de la scène à quelques semaines de la présentation du Samsung Galaxy S6. Et c’est LG qui défend, sûrement indirectement, son voisin coréen en prenant la défense de ce SoC qu’il utilise déjà sur le LG G Flex 2, et qui devrait logiquement équiper aussi le LG G4.

« Je suis conscient des différentes préoccupations du marché à propos du Snapdragon 810, mais les performances de la puce sont tout à fait satisfaisantes », explique Ram-Chan Woo, le vice-président de la branche mobile de LG. Il ajoute également « ne pas comprendre pourquoi il y a des préoccupations sur une surchauffe ». Ces déclarations, prononcées lors d’une conférence de presse, font suite à une rumeur qui voudrait que Samsung ait abandonné l’utilisation du S810 pour son Galaxy S6. Ni le constructeur, ni Qualcomm n’ont d’ailleurs commenté ces bruits rapportés par Bloomberg.

L’homme a également indiqué que les tests pratiqués par LG ont montré que ce processeur chauffe même moins que les précédents.