Il semblerait que les ventes mobiles de LG soient au beau fixe. D’après les chiffres relayés par le Korea Herald, la firme coréenne aurait écoulé 12 millions de smartphones de plus en 2014 qu’en 2013, soit une nette progression sur un an.

LG-G3-3

Le Korea Herald, qui tire ses sources de l’agence de presse Yonhap, croit connaître le nombre de smartphones qu’a pu écouler LG durant l’année 2014. D’après les estimations que le journal relaie, la firme aurait livré 59,6 millions de mobiles durant l’année 2014, tandis que l’année précédente, il avait pu vendre 47,6 millions d’appareils. Cela représente une croissance de 25 % sur un an, tandis que les résultats affichés deux ans plus tôt maintenaient LG loin sous la barre des 30 millions de téléphones vendus chaque année.

Ces estimations sont corroborées par les résultats trimestriels publiés par LG dans le courant de l’année. Si le quatrième trimestre 2014 manque encore à l’appel, on sait qu’au troisième trimestre, la branche mobile de la marque avait livré 14,5 millions de téléphones, après en avoir écoulé 16,8 millions au trimestre précédent. Les analystes qui prédisent le dépassement des 60 millions d’appareils livrés en 2015 ont donc peu de chances de se fourvoyer.

Comment expliquer de tels résultats ? Après le lancement, en 2013, d’un excellent G2 mais aussi la conception du Nexus 5, certainement l’un des Nexus les plus populaires et successeur du Nexus 4 lui aussi fabriqué par LG, la marque a su mettre en avant ses spécificités en termes de design, notamment les boutons dorsaux qui habillent ses appareils. Le G3, annoncé au début de l’été 2014, s’est pleinement inscrit dans cette lignée, se présentant en outre comme le premier smartphone doté d’un écran 2K commercialisé à l’international, et affichant un tarif commercial rapidement situé sous la barre des 400 euros. Le Korea Herald, lui, considère que les déclinaisons simplifiées du G3 (le G3S notamment) ont contribué à ce succès, qui laisse d’ailleurs entendre que le Coréen parviendra en 2015 à croître plus vite que ses concurrents chinois.

Pour asseoir son statut de grands parmi les géants du smartphone – il est actuellement cinquième vendeur à l’échelle internationale, LG s’appuiera d’ici quelques semaines sur son G Flex 2, disponible dès la semaine prochaine en Corée du Sud. D’autres appareils devraient suivre, on l’espère, qu’il s’agisse de smartphones haut de gamme, de téléphones d’entrée/milieu de gamme ou encore de montres connectées.