LG dévoilait, quelques jours avant ce MWC, sa montre connectée sous un OS encore inconnu. Une G Watch Urbane LTE au design élégant et, surtout, autonome. Nous avons pu la prendre en main la première montre sur une variante de WebOS.

LG Watch Urbane LTE

Petit tour du propriétaire avant d’entrer dans le vif du sujet. Déclinaison d’une G Watch Urbane au design métallique et tournant sous Android Wear, la LG G Watch Urbane LTE s’offre en sus une connectivité 4G LTE. S’il nous manque sa disponibilité et ses prix de sortie, une chose est sûre : la montre ne permettra pas de changer d’opérateur à la demande, son port SIM n’étant pas accessible à l’utilisateur : un tarif élevé et un abonnement mensuel sont donc à prévoir. A ce propos, LG pourrait offrir quelques mois d’abonnement data, comme certains constructeurs l’ont déjà proposé sur des objets connectés.

LG Watch Urbane LTE

La Watch Urbane LTE modifie quelques éléments par rapport à la G Watch Urbane standard. D’abord parce qu’elle est un peu plus épaisse, mais surtout parce qu’elle associe à son SoC Qualcomm Snapdragon 400 à 1,2 GHz une RAM de 1 Go (DDR3), 4 Go de stockage et surtout une batterie de 700 mAh. Un indispensable pour une montre qui doit fonctionner de manière autonome et s’offre une batterie de capteurs, dont un cardio-fréquencemètre, un GPS, du WiFi b/g/n et même du NFC. La montre est en outre résistante à l’eau et à la poussière grâce à une certification IP67.

Elle modifie légèrement le design de la G Watch Urbane en ce qui concerne son bracelet, fixé par une attache semblable à celle d’une Gear Live de Samsung, et qui ne peut être remplacé par un bracelet de montre standard. Côté écran, on retrouve une technologie P-OLED (plastic OLED) de 1,3 pouce, pour une définition de 320 x 320 pixels, à l’instar de la Watch Urbane standard.

LG Watch Urbane LTE

Si l’on apprécie l’allure de cette montre et sa capacité à fonctionner de manière autonome – elle peut servir de télécommande Bluetooth pour l’appareil photo d’un téléphone auquel elle est appairée,  à l’inverse -, c’est bien sûr son aspect logiciel qui intrigue le plus. De fait, elle fonctionne sur une « LG Wearable Platform », apparemment un dérivé de webOS, et propose une large sélection d’apps pré-installées. Il est possible d’utiliser la commande vocale pour des recherches, d’envoyer des SMS (par le biais d’un clavier complet aux touches minuscules), de passer des appels, de consulter et rédiger des emails, d’utiliser la montre pour des trackings d’activités complexes (golf, trekking…) ou encore de piloter son lecteur musical. Comme vous pouvez vous apercevoir, ce sont exclusivement des applications maisons, LG n’a pas évoqué l’ouverture de son écosystème à des développeurs tiers.

Pour ce faire, trois boutons sont situés sur le côté de la G Watch LTE. La couronne centrale permet d’afficher le cadran de montre lorsque l’on est dans les menus et, depuis ces cadrans, de se rendre au lanceur d’applications. De là, un mouvement circulaire permet de naviguer entre les apps. La touche située en-dessous est un bouton retour, indispensable au vu de la richesse applicative de l’appareil. Le dernier, au-dessus de la couronne, permet d’accéder aux réglages rapides de la montre, notamment pour lancer la commande vocale ou basculer en mode avion.

Nous n’avons évidemment pas pu tester la fonctionnalité appels de la montre, ni la réception réseau. Cependant, impossible de le nier : entre son format XL et son fonctionnement hybride, mi-montre mi-smartphone, à l’instar d’une Samsung Gear S, la Watch Urbane LTE vise un marché encore restreint. Son tarif, encore à préciser, devrait excéder les 350 euros entraperçus pour la Watch Urbane standard, en faisant un produit relativement luxueux.

Ci-dessous, le rendu des applications installées dans la Watch Urbane LTE :

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-17

L’accès aux paramètres de la montre se fait depuis la couronne supérieure.

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-16

Pour la commande vocale, on retrouve le QVoice de LG.

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-14

La montre peut servir de déclencheur Bluetooth pour l’appareil photo d’un smartphone.

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-10

La montre ne dispose pas d’un capteur photo mais permet d’accéder en tout petit à la galerie du téléphone.

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-7

Avec ses capteurs et son GPS, la montre peut servir à du tracking de sports complets.

c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-6
c_LG-Watch-Urbane-LTE-watch-15
LG Watch Urbane LTE
c_LG-Watch-Urbane-LTE-atch-20