La LG Watch Urbane vient de passer les tests de réparabilité d’iFixit. Et malgré des étapes faciles à passer pour tout bricoleur du dimanche, certaines autres nécessiteront matériel et adresse.

LG Watch Urbane 1

Comme tous les objets technologiques qui ont un peu d’aura, la LG Watch Urbane est passée sous les coups de bistouri d’iFixit, qui a examiné la montre connectée du constructeur coréen à la loupe. Il a ainsi pu dégager les points forts et points faibles de la construction de cet appareil, dont certains éléments sont assez facilement réparables.

LG Watch Urbane 3

Mais avant de s’aventurer dans les entrailles de la bête, il faudra passer par une étape non ouverte aux amateurs. En effet, le dos de la montre nécessite d’être chauffé pour faire fondre la glu qui permet de sceller le tout. Il faudra d’ailleurs avoir de quoi recoller cette coque lors du remontage de l’appareil. Mais une fois cette étape franchie, iFixit indique que le processeur se désolidarise très facilement, tout comme la batterie qui est directement accessible après et que l’on peut retirer aisément en faisant levier dessus.

LG Watch Urbane 2

Malheureusement la facilité s’arrête là, et le remplacement de l’écran est plus délicat. Il faut d’abord passer outre le module en plastique scellé par des vis et de la colle, avant d’atteindre les différentes couches de l’écran, elles aussi collées. Leur remplacement sera extrêmement compliqué et il sera bien difficile d’effectuer un travail propre dessus.

LG Watch Urbane

Pour toutes ces raisons, iFixit a attribué une note de réparabilité de 7/10 à la LG Watch Urbane. Une note correcte, mais handicapée par des étapes bien compliquées à effectuer. L’appareil est facilement démontable, mais difficile à réassembler.