LG vient d’annoncer l’arrivée de la technologie advanced in-cell (AIT) dans le domaine des ordinateurs portables dotés d’un écran tactile. Une technologie qu’on connaît déjà sur les smartphones et tablettes et qui a pour but de réduire la taille des terminaux tout en augmentant la luminosité des écrans.

LG panel

La technologie advanced in-cell (AIT) de LG n’a rien de révolutionnaire puisqu’elle se contente d’intégrer la partie tactile de l’écran directement à la dalle. Cette solution a le mérite de réduire l’épaisseur de l’écran, mais aussi d’éviter de bloquer la luminosité émise par la dalle. Cette technologie est très répandue dans le domaine des smartphones et des tablettes là où l’impératif de taille et de consommation est crucial. C’est un peu moins le cas dans le domaine des ordinateurs portables, et c’est là où LG veut faire sa petite révolution. La société va produire des dalles AIT pour les écrans tactiles des ordinateurs portables au cours du deuxième semestre 2015.

Ainsi, la firme espère réduire la taille de la dalle d’un millimètre (environ 25 %), de réduire le poids de 200 grammes (environ 35 %) et d’augmenter la luminosité perçue par l’utilisateur. LG aurait déjà dans ses cartons des dalles tactiles Full HD de 15,6 pouces, mais on ne sait pas si l’AIT peut être insérée sur des dalles plus complexes, par exemple les dalles de 13,3 pouces d’une définition de 3200 x 1800 pixels. LG espère l’intégration de ce type de technologie sur des dalles tactiles supportant les stylets tactiles.

Sur les tablettes, LG Display n’a jamais annoncé l’utilisation de la technologie in-cell, mais on sait que d’autres le font, comme JDI et bientôt Sharp.