LG Display grappille quelques parts de marché auprès d’Apple et fournit désormais plus d’écrans d’iPhone que Sharp. Pas assez néanmoins pour passer numéro 1.

Pour les différents fournisseurs de composants, Apple est un client en or, à avoir absolument dans sa base de clients. Fournir l’une des pièces de l’iPhone assure en effet une manne financière assez importante, et LG Display peut se féliciter d’avoir étendu ses ventes d’écrans auprès de la marque à la pomme, volant à Sharp sa place de numéro 2. Selon un rapport publié cette semaine par DisplaySearch, le fabricant sud-coréen aurait vendu au premier trimestre 24,2 millions de dalles à la firme de Cupertino, ce qui correspond à 34,5 % des ventes d’écran d’iPhone sur la période.

À titre de comparaison, Sharp, jusqu’alors numéro 2, a quant à lui conçu 20,8 millions d’écrans pour le compte d’Apple, soit 29,6 % de la production totale. Par rapport à l’exercice précédent, cela correspond à un bond de 5,7 % pour LG Display qui ne comptait que pour 28,8 % des ventes d’écrans d’iPhone l’année dernière. Cette hausse n’est néanmoins pas suffisante pour détrôner Japan Display Inc. et ses 35,9 % de parts de marché. Ce regain de vitalité est d’autant plus important pour LG Display qui tire l’essentiel de ses revenus d’Apple puisque 74,7 % de ses 32,4 millions de dalles de smartphones fabriquées sur la période étaient destinés à équiper un iPhone.

Le trimestre aura été fructueux pour la société sud-coréenne, qui se bat sur tous les fronts. Outre cette petite victoire sur Sharp dans le domaine des smartphones, rappelons également que LG Display s’est déjà illustré sur le marché des écrans de montres connectées, où il s’est imposé comme un leader incontestable.