LG Electronics vient de dévoiler ses résultats financiers pour le second trimestre 2015. Les bénéfices sont corrects avec 226,4 milliards de wons, soit environ 186 millions d’euros, mais le chiffre d’affaires est en baisse de 7,6 %. La branche Mobile Communications se porte bien malgré une légère baisse de vente de smartphones.

LG_LOGO_NEW

LG Electronics représente la maison-mère du groupe et dispose de nombreuses filiales. Pour le second trimestre 2015, LG Electronics a enregistré un bénéfice net d’environ 186 millions d’euros (226,4 milliards de wons) contre 322 millions d’euros (412 milliards de wons) sur la même période l’année dernière, soit une baisse de plus de 50 %. Les bénéfices sont donc en baisse pour la maison-mère, tout comme le chiffre d’affaires global qui atteint 13,93 trillions de won (soit environ 10,9 milliards d’euros), en baisse de 7,6 % par rapport au second trimestre 2014. Si le chiffre d’affaires de la division Home Entertainment est en baisse de 30 % par rapport à la même période l’année dernière (à cause d’un marché frileux), ce n’est pas le cas de la branche Mobile Communications.

Statu quo côté mobilité

La division qui s’occupe des smartphones et des tablettes annonce en effet un chiffre d’affaires de 3,65 trillions de won (environ 2,8 milliards d’euros), en hausse de moins d’un point par rapport au deuxième trimestre 2014. Pourtant, LG a livré 14,1 millions de smartphones sur le trimestre, c’est 3% de moins qu’à la même période l’an dernier. Toutefois, le chiffre d’affaires en Amérique du Nord a augmenté de 36 % sur un an grâce aux smartphones et tablettes milieu de gamme de la marque. LG a eu du mal à écouler ses smartphones haut de gamme sur le marché coréen – comme le prouvent les chiffres de vente du LG G4 – alors que l’entreprise a vendu en tout 8,1 millions de smartphones 4G dans le monde, un record pour le constructeur.

Le constructeur précise que pour le troisième trimestre, la stratégie sera de proposer des smartphones haut de gamme pour les marchés matures parallèlement à des terminaux positionnés dans le milieu de gamme pour les marchés émergents. Dans le domaine des télévisions, LG espère que ses modèles 4K et dotés de dalles OLED permettront de relever la barre.