Les derniers smartphones de LG présentés au CES 2016 seront bien commercialisés en France, comme nous l’a précisé la marque. Les K7 et K10 arriveront ainsi d’ici quelques semaines sur le marché hexagonal.

lg-k7

Au beau milieu d’un CES 2016 bien chiche en annonces de smartphones, LG s’est fendu de deux annonces de smartphones : celles des K7 et K10. Ces derniers, vendus sous des noms différents selon les marchés – le K7 sera ainsi le Tribute 5 aux États-Unis – porteront bien ces noms en France, où leur sortie est confirmée. Leur prix l’est presque autant, puisque LG France nous a confirmé que le plus haut de gamme des deux, le K10, sera disponible chez les revendeurs hexagonaux au début du mois de février. Son prix, lui, sera fixé sous la barre des 250 euros, sans plus de précision.

lg-k10

Les caractéristiques du K10 restent encore à préciser. Pour l’heure, il faut se contenter de noter que le téléphone dispose d’un écran de 5,3 pouces HD, d’un SoC soit quadricœur, soit octocœur, mais dont la référence reste à préciser, et qui sera compatible 4G pour la référence proposée en France. Sous cette dalle 2,5D, on retrouvera également une batterie de 2300 mAh, et le téléphone sera doté d’un appareil photo dorsal de 8 mégapixels. Des caractéristiques d’entrée à milieu de gamme, selon la puissance du processeur que LG devrait préciser d’ici une dizaine de jours. On aurait toutefois tendance à penser que le fameux « quad-core à 1,2 GHz » évoqué par LG soit en réalité un Snapdragon 410, désormais intégré à des appareils nettement moins onéreux que le futur K10…

Pour découvrir le K7, il faudra patienter un peu plus longtemps, puisque le téléphone ne sera pas disponible avant le mois de mars. Ce petit frère du K7, dont le SoC reste là aussi à préciser, présente des caractéristiques un peu moins perfectionnées, notamment en termes d’écran : il n’affiche que 480 × 854 pixels sur une diagonale de 5 pouces, ce que la bonne qualité visible de sa dalle compense toutefois partiellement. Son prix, lui, se situera sous la barre des 200 euros.

Retrouvez toute l'actualité du CES 2016 →