Le tout nouveau LG G6 intègre le Snapdragon 821 de Qualcomm, une puce déjà utilisée l’année dernière. L’entreprise coréenne explique ce choix face au Snapdragon 835 de Qualcomm qui équipe par exemple le Sony Xperia XZ Premium.

LG a profité du MWC 2017 pour dévoiler son G6, doté d’un Snapdragon 821 alors que le G5 intégrait un Snapdragon 820 et que le Xperia XZ Premium de Sony a fait le choix d’un Snapdragon 835. Pourquoi LG a choisi d’intégrer une puce mobile vieille de plusieurs mois dans un smartphone flambant neuf ? Nos confrères du site Phonearena se sont entretenus avec LG qui leur a apporté quelques éléments de réponses.

LG connaît bien le Snapdragon 821

Selon LG, le choix du Snapdragon 821 s’est imposé de lui-même, pour pouvoir proposer rapidement un terminal optimisé puisque l’entreprise maîtriserait totalement cette puce mobile. LG précise en effet qu’il est difficile de maîtriser un SoC dès sa sortie, alors que le Snapdragon 821 est une solution éprouvée depuis de nombreux mois par tous les constructeurs. En choisissant le Snapdragon 835, LG aurait ainsi proposé un terminal moins bien optimisé, qui aurait pu par exemple consommer plus d’énergie dans certains cas.

LG n’avait pas le temps d’attendre

LG semble toutefois légèrement de mauvaise foi, puisque l’utilisation du Snapdragon 835 aurait proposé de meilleures performances, et une meilleure efficacité énergétique grâce à sa gravure en 10 nm contre 14 nm pour le Snapdragon 821. La véritable raison semble se trouver ailleurs. Il semblerait en effet que Samsung a accaparé une bonne partie de la production de Snapdragon 835 pour son Galaxy S8.

Sony l’a prouvé avec son Xperia XZ Premium puisqu’il faudra attendre la fin du second trimestre (vers juin) pour pouvoir mettre la main sur le smartphone. LG se serait donc rabattu sur le Snapdragon 821 pour pouvoir commercialiser rapidement son G6 et faire oublier les mauvaises ventes du G5.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid