LG revient sur les devants de la scène Android avec un nouveau smartphone d’entrée de gamme, le LG Optimus One (P500).

Après le LG GW620 avec son clavier physique complet coulissant resté bloqué sous Android 1.5 (Bonne nouvelle, la mise à jour est prévue en fin d’année), et le LG Optimus GT540 en cours de mise à jour vers Android 2.1, le LG Otimus One est directement commercialisé sous Android 2.2, la dernière version d’Android que l’on appelle également «FroYo».

Le LG Optimus One possède un positionnement assez semblable aux anciens modèles de la marque LG, LG souhaite «propose le meilleur des smartphones accessible au plus grand nombre.». Ont-ils réussi le pari ?

Contenu de la boite

De petite taille, la boite du LG Optimus One contient un set complet de connectiques, voici son contenu :

  • Le LG Optimus One
  • Une batterie de 1500 mAh
  • Cable microUSB / USB 2.0 accompagné du chargeur
  • Kit piéton
  • Carte microSD de 2 Go
  • CD-ROM (divers) + notice d’utilisation

Caractéristiques

Quatre boutons physiques, pas de chichi : rien que du nécessaire (retour, recherche, home et menu)

LG s’attend à vendre 10 millions de smartphones Optimus One, qui seront distribués par 120 opérateurs mobiles dans 90 pays à travers le monde à partir du mois d’octobre prochain.

« L’optimus One est le résultat de nos efforts pour présenter un téléphone se vendant à des millions d’exemplaires, et pour cela, pas moins de 500 ingénieurs de LG et de Google ont travaillé ensemble depuis l’année dernière » annonce le fabricant coréen.

L’Optimus One sera doté de 170 Mo de mémoire interne et d’une batterie de 1500 mAh. Pour ce qui est de l’appareil photo, il sera propulsé par un capteur de 3 Mégapixels sans flash LED, c’est sûrement un de ces seuls points faibles.

Il possède un écran TFT-LCD 3,2 pouces (8,5 cm) multi-point avec une technologie tactile capacitive. La résolution de l’écran est de 320 x 480 pixels.

Ses dimensions sont assez réduites, 11,3 x 5,9 x 1,3 cm, pour un poids de 127 grammes. Il est compatible GSM / UMTS (GPRS / EDGE / HSDPA).

Le processeur est un Qualcomm Cortex-A8 cadencé à 600 Mhz ainsi que 512 Mo de RAM.

Prise en main

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’Optimus One (P500) n’a pas une finition exemplaire : du plastique qui ne paraît pas très solide mais une finition globalement bonne. L’Optimus One tient bien en main, il ne craque pas. La taille est bonne, même si un peu volumineux. Il ressemble (de loin) au célèbre Nexus One mais avec une finition loin derrière.

Les couleurs choisies sont aussi sujet à des critiques : l’exemplaire de prêt était gris et bleu (version Orange), mais un bleu très « bleu ». J’ai vu que l’Optimus One serait disponible en noir, mais cela dépendrait de l’opérateur ou du constructeur.

Au dessus, le jack 3,5mm (casque audio) et un bouton de verrouillage physique (en bleu à droite sur la photo). Concernant ce bouton, je dois avouer le trouver trop petit pour un bouton qui doit être très souvent sollicité, il n’est pas évident de poser le doigt directement dessus, il est trop fin.

MicroUSB au dessous

A l’arrière !

Je me demande si des études ont été réalisées quant au choix des couleurs.

Autrement, concernant l’aspect extérieur, les boutons sont physiques et répondent bien. Heureusement que LG n’a pas mis des boutons tactiles, la plupart du temps ils sont décevants.

Un bleu qui pique les yeux

Intégration d’Android

Avec 7 bureaux, on le choix. On remarque des finitions désastreuses sur les widgets, avec une localisation vraiment mal encaissée. néanmoins, certains widgets sont réussis comme celui de la météo qui me rappelle le widget Beautiful Widget.

Sur le LG Optimus One, on retrouve Android 2.2. Il s’agit d’un des tout premiers androphones équipés de la dernière version d’Android, nommée «FroYo». C’est un point marquant, surtout après les ratés de LG Electronics : ils n’ont pas mis à jour le LG GW620 qui reste bloqué en Android 1.5, malgré les dires d’un responsalbe quelques mois plus tôt qui annonçait la disponibilité d’Android 1.6. Quant au LG Optimus GT540, la mise à jour Android 2.1 est en cours de déploiement, une bonne nouvelle pour les possesseurs de ce modèle.

LG Electronics a gardé la même politique vis à vis d’Android : les modifications du système restent légères :

  • L’interface «Optimus» de LG, modifie le rendu des menus en ajoutant une dimension de personnalisation supplémentaire. Il est possible de personnaliser les raccourcis disponibles.
  • La barre de notification intègre des raccourcis particulièrement efficaces : un accès rapide à la gestion du WiFi, Bluetooth…
  • On retrouve, comme sur le GW620 et le GT540, une partie logicielle qui complète l’offre de base : une application de synchronisation Access, une application pour lire les documents Office (Word, Excel, PowerPoint, PDF),

Le LG Optimus One intègre les fonctionnalités de modem 3G et Hot-Spot WiFi (partage de votre connexion 3G par le WiFi – pour profiter d’Internet sur votre netbook/tablette), intégrées de base dans la version Android 2.2. Néanmoins, ces options seront sûrement désactivés par certains opérateurs, comme c’est le cas sur le modèle de prêt aux couleurs d’Orange.

Un clavier tactile par défaut pas très performant, je vous conseille d’installer Swype

LG a souhaité mettre en avant certaines applications de Google dont Google Goggles (moteur d’identification de photos/bâtiments/phrases  pour les rechercher sur le moteur de recherche Google), le service de navigation Google Maps Navigation ainsi que toutes les applications dédiés aux services Google (Gmail, Google Calendrier…).

Pour terminer, LG a introduit son outil LG App Advisor qui est une application qui analyse votre profil et vous proposera d’installer des applications issues de l’Android Market. Je n’ai pas pu tester cette application, car Orange a eu la bonne idée de retirer cette application. Dommage pour une fonctionnalité que LG met en avant sur ses supports de communication.

Personnellement, je pense l’interface Optimus ne possède pas de valeur ajoutée suffisante. Je vous conseille de la remplacer par une de ces interfaces :

  • ADW Pro
  • Launcher Pro

Vous gagnerez en fonctionnalités ainsi qu’en efficacité.

Performances (benchmarking)

Avec un processeur Qualcomm MSM7227 600 Mhz, l’Optimus One se comporte vraiment bien. Sous Android 2.2, ses performances ne sont pas semblables aux androphones haut de gamme mais elles restent supérieures aux téléphones d’entrée et moyen de gamme.

315 Mo de RAM libre !

Multimédia

LG a scellé un partenariat avec DivX, de ce fait : on retrouve le support de nombreux formats sur de nombreux appareils de la marque. Tout comme le GW20 et l’Optimus GT540, l’Optimus One peut lire les DivX sans problèmes.

Vous trouverez également d’autres applications multimédias : radio, musique… LG n’offre rien de spectaculaire mais Android possède déjà de très bons atouts.

Appareil photo

Gros point négatif pour l’Optimus One, son capteur de 3 mégapixels sans flahs LED est mauvais. Je vous laisse juger par vous même.

Cliquez sur la photo

Pourtant les options étaient nombreuses…

GPS

Rien à redire, un fix GPS en moins de 10 secondes. Ce A-GPS se comporte bien, mais ça ne vaudra pas un vrai « GPS ». Avec Google Maps Navigation, l’Optimus One sera impeccable dans toutes les situations : en ville, sur l’auto-route… en dehors de la France, il faudra installer une application on-board comme Navigon par exemple.

Google Maps Navigation

Qualité de la réception

Selon le ton de notre voix, il y a un effet d’écho ressenti par l’interlocuteur, j’ai noté également que des bruits statiques étaient présents, particulièrement « visibles » lorsque c’est le silence autour.

Mais globalement, ce Optimus One (P500) s’en sort bien. L’accroche réseau est bonne, et même dans les transports je n’ai pas ressenti de problèmes particuliers.

Grâce à sa coque en plastique, je n’ai pas noté de perte anormale de réseau lorsqu’il est en main.

Autonomie

Avec une batterie de 1500 mAh, l’Optimus One tient une bonne journée en utilisation intensive, et sûrement deux en utilisation « normale ». Un bon point de côté là.

Conclusion

Le LG Optimus One (P500) possède un très bon positionnement en entrée de gamme de mobiles Android avec une offre logicielle et une intégration Android convaincantes. A 249 euros TTC sans subvention opérateur, l’Optimus One (P500) sous Android 2.2 est un téléphone que je conseille pour le « premier achat » de smartphone. Bien que sa finition ne soit pas exemplaire, il va démocratiser Android avec des performances convenables. Malheureusement, l’expérience utilisateur pourrait être biaisée par un appareil photo médiocre sans flash et un choix de couleurs discutable.

En face, vous pourrez le comparer au Motorola Flipout (bien que sa forme soit atypique, son prix est très proche), au Sony Ericsson X10 Mini et Mini Pro (écran plus petit) ou encore au Samsung Galaxy Spica (son prix devient très intéressant et il tourne sous Android 2.1).

Points forts :

  • Son prix
  • Ses performances
  • Intégration Android 2.2 (dernière version Android à ce jour)
  • Stabilité générale

Points faibles :

  • Appareil photo sans flash LED
  • L’interface Optimus qui ne fait pas rêver autant que celles des concurrents (conseil : adoptez une autre interface)
  • Finition plastique et couleurs qui ne m’ont pas convaincues

Le « with Google » rassure par rapport à ce que LG a trainé (avec le GW620) auparavant. Concernant ce dernier point, LG semble avoir la volonté de redorer son blason : des mises à jour sous Android 2.1 pour le GW620 et le GT540 vont être proposées avant la fin de l’année.

LG va devoir se dépêcher de sortir un haut de gamme sous Android, car les autres constructeurs écoulent des stocks impressionnants, la fin de l’année s’annonce très chaude.