Le LG Optimus Vu veut concurrencer le Galaxy Note. Le format 4:3 est-il un bon choix ? Un début de réponse dans cette prise en main.

Le Samsung Galaxy Note est un succès avec plus d’un million d’unités vendues (ce chiffre n’a pas été réactualisé récemment). LG a donc voulu répondre à son concurrent et patriote avec l’Optimus Vu. Exit les 5,3 pouces et le format 16:9, le coréen fait dans l’originalité avec un format de 4:3 sur une dalle de 5 pouces. Il est pour l’instant disponible en Corée du Sud et propose donc une connectivité LTE et le support de la T-DMB (la TV mobile). Nous n’avons aucune information sur la disponibilité de ce produit dans une version GSM, mais LG semble vouloir exporter son produit en dehors de ses frontières nationales.

 

Note :

Commençons tout d’abord par le design qui est extrêmement fin, avec 8,5 mm. Conclusion : la batterie est de 2080 mAh, là où elle est de 2500 mAh sur le Galaxy Note. L’autonomie sera bien moindre, alors que proposer un design légèrement plus épais n’aurait pas nuit à l’ergonomie de l’appareil. Côté performances, il se dote d’un processeur double-coeur Qualcomm MSM8660 cadencé à 1,5 GHz et d’une connectivité LTE (les débits sont impressionnants sur ce téléphone). Même s’il ne dispose pas d’un quadruple-coeur, l’interface répond instantanément et aucun lag n’a eu lieu durant cette prise en main.

L’écran est magnifique avec sa résolution peu habituelle de 1024 x 768 pixels, sur la dalle de 5 pouces. 256 pixels par pouce sont affichés, ce qui offre un confort de lecture pour ce smartphone qui se veut également tourné vers le multimédia. La technologie utilisée est bien évidemment de l’IPS. LG justifie le format 4:3 pour des contenus comme les livres ou les magazines qui utilisent ce ratio. L’argumentaire qui sera mis en avant est une comparaison pour l’ouverture d’une publication et de montrer qu’en 16:9 des bandes noires apparaissent en haut et en bas. L’Optimus Vu est donc un terminal optimisé pour la lecture.

Sur la face arrière, le téléphone embarque un capteur de 8 mégapixels qui se montre satisfaisant dans les conditions assez difficiles d’un stand (fort éclairage et couleurs variées). Il filme en 1080p à 30 images par seconde. A sa droite, on retrouve un flash LED. En se déplaçant sur le bas, on arrive alors sur le haut parleur, qui n’a pas de problème particulier. Au niveau de la texture de cette face arrière, elle fait énormément penser au Prada (tout comme plusieurs autres nouveaux modèles de LG).

Sur le dessus, on retrouve une touche permettant de prendre une capture d’écran et de pouvoir la modifier instantanément avec le stylet ou le tactile. Juste à sa droite, un port microUSB 2.0 compatible MHL (utilisé pour la sortie HDMI). Particularité intéressante, ce connecteur peut être masqué et ainsi éviter que de la poussière ne puisse rentrer. Il y ensuite le bouton ON/OFF, ainsi que l’antenne pour visionner la télévision.

HTC a été intelligent dans sa manière de gérer les touches tactiles (bouton multitâche, abandon de la recherche et de Menu), mais LG a préféré conserver son agencement habituel, qui s’explique en grande partie par la version d’Android utilisée : Gingerbread.

Passons maintenant au stylet, qui est une réelle déception. Il ne dispose pas de logement dans le téléphone, ce qui signifie qu’il doit être transporté à chaque fois. De plus, le système ne gère par la pression. A quoi bon proposer un outil aussi puissant pour le gâcher à ce point ?

En revanche au niveau logiciel, il n’y a rien à redire, LG s’inspire de Samsung, qui faisait déjà du très bon travail en la matière.

Beaucoup d’entre vous ont à juste titre soulevé le problème de l’utilisation à une seule main. Le verdict est sans appel : impossible, à part pour faire du swipe sur l’écran (à moins de se faire greffer des doigts bioniques). Il faudra donc une main pour tenir le smartphone et l’autre pour naviguer sur l’interface.

Mon pouce est vraiment trop petit pour ce format 4:3

Dernière image assez drôle pour terminer cette prise en main : le déploiement de l’antenne T-DMB. Je crois qu’on a trouvé un talkie-walkie avec un écran de 5 pouces.

Allo Houston, on a un problème… 

Ce smartphone est actuellement sous Android 2.3 (Gingerbread), mais sera mis à jour vers Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) dans les « 3 mois » (les fameux 3 mois LG = durée indéterminée).

Pour conclure cette prise en main, le téléphone en lui même n’a pas de problème particulier. En revanche LG a fait une erreur majeure avec le stylet et probablement avec le format de 4:3, qui rebutera les acheteurs.

Cela n’empêche pas les applications de fonctionner

Pas de slide vertical !

La taille d’une main d’Ulrich !