Des sources chinoises indiquent que MediaTek aurait récemment mis un terme à son accord visant l’équipement des smartphones Xiaomi en SoC.

xiaomi mi4

Les derniers smartphones de Xiaomi compatibles 4G ont délaissé les puces MediaTek traditionnellement incluses aux terminaux de la marque pour des puces Qualcomm. C’est notamment le cas du Mi 4, annoncé l’été dernier et doté d’un processeur Snapdragon 801 lui conférant une compatibilité 4G, alors même que le Soc MTK6595 de MediaTek, lui aussi compatible avec les réseaux LTE, a tardé à faire son entrée sur le marché et ne semble disponible qu’en quantités limitées. Les sources de CNBeta vont un peu plus loin : d’après elles, Xiaomi ne se contenterait pas de préférer temporairement le fondeur américain à son homologue taïwanais pour des raisons d’approvisionnement mais aurait vu MediaTek mettre un terme à leur collaboration, laissant peu de chances au duo de travailler à nouveau ensemble dans le cadre d’un nouvel accord.

Aucune des deux marques n’a cependant commenté ces allégations que les faits viendront rapidement confirmer ou infirmer. Si Xiaomi doit se passer de MediaTek, les prix que la marque pratique (moins de 300 euros pour des terminaux positionnés en très haut de gamme) induiront certainement des réductions de prix chez Qualcomm, qui s’y retrouverait toutefois en termes de volumes sur le marché, Xiaomi ayant raflé la troisième place sur le marché mondial au troisième trimestre 2014.

Edit : les deux marques ont démenti ce qu’elles qualifient d’une informations « considérablement erronées ».