MediaTek souhaite devenir plus qu’un simple concepteur de puces mobiles. Ainsi, le géant taïwanais vient de dévoiler un nouveau standard qui va dans le sens de la convergence entre tous les appareils, qu’ils soient mobiles ou non. Il s’agit par exemple de pouvoir interagir sur sa télévision depuis son smartphone et vice versa.

MediaTek (9 sur 10)

La convergence numérique est un fantasme. On imagine un monde informatique dans lequel tous les appareils seraient compatibles entre eux avec des technologies interopérables. Malheureusement, de nombreux standard (ouverts ou fermés) viennent souvent mettre des bâtons dans les roues de ce doux rêve. De nombreux acteurs souhaitent concevoir une convergence en mettant en avant leurs propres solutions, qu’elles soient propriétaires ou non. Le dernier exemple en date est Ubuntu qui souhaite faire converger les smartphones et les ordinateurs. On s’attendant en revanche beaucoup moins à ce que MediaTek vienne mettre son grain de sable et créer une alliance pour la convergence des différents appareils.

ubuntu-tv-pc-smartphone-tablet

L’idée de la convergence selon Ubuntu

Ainsi, la CrossMount Alliance se base sur le standard du même nom tout juste créé par MediaTek. Ce standard repose sur des technologies désormais éprouvées : le protocole UPnP et une liaison en Wi-Fi. Les appareils compatibles peuvent ensuite partager leurs ressources matérielles et logicielles. Le géant taiwanais donne quelques exemples. Ainsi, il serait possible d’envoyer le son de la télévision sur les écouteurs de son smartphone tout en profitant du grand écran pour l’image ou encore d’utiliser le microphone du terminal mobile pour rechercher du contenu sur la télé. MediaTek donne également l’exemple d’une vidéoconférence sur une télévision permise grâce à la caméra du smartphone.

Tout cela est déjà plus ou moins possible, mais il faut alors passer par des solutions pas toujours simples à mettre en oeuvre et souvent différentes d’un appareil à l’autre. Avec la solution de MediaTek, il faut bien entendu que tous les appareils soient compatibles. L’entreprise ne donne pas de détail mais on imagine que tous les appareils (TV, smartphones et tablettes) devront posséder une puce MediaTek. Si c’est le cas, la solution a peu de chance de percer sur le court terme en Europe. Toutefois, quelques partenaires – chinois – se sont lancés dans l’aventure : Chang-hong, Hisense, Lenovo et TCL. Des smartphones, tablettes et TV sous Android compatibles devraient ainsi voir le jour d’ici la fin de l’année.