Après les fuites des slides de présentation, MediaTek vient enfin d’annoncer officiellement son nouveau SoC, le Helio X20 (MT6797). Il dispose de 10 cœurs pour sa partie processeur et compte bien s’attaquer aux smartphones milieu de gamme avec des performances et une efficacité énergétique qui promet d’être intéressante.

Mediatek soc

On entend parler du Helio X20 (aussi connu sous le nom MT6797) depuis plusieurs semaines, avec la fuite de plusieurs slides de présentation. On connaissait donc déjà à peu près tout sur le nouveau SoC de MediaTek et notamment l’intégration de 10 cœurs pour la partie processeur (2 x Cortex-A72 @ 2,3 – 2,5 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 2 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 1,4 GHz). Nous nous attacherons ici à aborder les informations qui étaient inconnues jusqu’à présent, et vous pouvez donc retrouver l’ensemble des autres caractéristiques techniques sur notre précédent article. MediaTek confirme l’utilisation d’un procédé de gravure 20nm, ce qui parait étonnant avec des fréquences de fonctionnement capables de grimper à 2,5 GHz et laisse présager une bonne optimisation.

Helio X20 CPU

Pour la partie graphique, MediaTek fait appel à une puce Mali-T8xx d’ARM et précise que ce n’est pas la T880 mais un GPU similaire qui n’est pas encore annoncé. Il était question au départ d’un T880 MP4 à 700 MHz mais les spécifications du GPU n’ont pas encore été totalement définies. Selon MediaTek, le GPU serait 40% plus performant que le PowerVR G6200 du Helio X10 (MT6795) tout en consommant 40% d’énergie en moins. Le constructeur aborde la mémoire vive (2 x 32 bits LPDDR3 à 933 Mhz pour une bande passante de 14,9 Gbps) et indique qu’elle n’est pas limitante pour le SoC, ce qui fait laisse présager une puce graphique qui ne sera pas des plus performantes.

Au niveau multimédia, le SoC permettra de décoder (2160p30 sur 10 bits en H.264/H.265/VP9) et d’encoder (2160p30 en H.265 avec HDR) les médias avec une efficacité énergétique en hausse de 30 à 40% par rapport à l’actuel Helio X10. Le SoC intègre également un onzième cœur Cortex-M4, très peu gourmand en énergie. Celui-ci est cadencé à 364 MHz et se chargera de piloter le circuit audio ainsi que les divers capteurs. La lecture de musique et la récupération des données des capteurs devraient donc consommer peu d’énergie.

Helio X20 Cortex M4

MediaTek a rapidement abordé son architecture processeur conçue autour de trois clusters différents. Cette approche permettrait un gain de 30% en efficacité énergétique comparée à une architecture plus conventionnelle à deux clusters. En effet, une tâche un peu gourmande (mais pas trop) pourrait s’exécuter avec les cœurs du milieu (Cortex-A53 @ 2 GHz) au lieu de partir directement sur les gourmands Cortex-A72. Enfin, au niveau du cache, la solution MCSI de MediaTek utilise bien une technologie d’ARM comme nous le supposions sur laquelle des optimisations et modifications auraient été effectuées.

Le concepteur taïwanais de puces a également abordé la partie modem en annonçant un support des réseaux du monde entier, et y compris du CDMA2000 des États unis. Une manière de faire de l’oeil aux constructeurs et opérateurs américains à la manière d’Alcatel avec son POP Astro, premier smartphone sous MediaTek disponible aux États-Unis. Le modem supporte la 4G de catégorie 6 (300 / 50 Mbps).

Helio X20 Platform

L’Helio X20 serait disponible auprès des constructeurs dès le second semestre 2015 et devrait faire son apparition dans les terminaux dès le début de l’année 2016. Il semblerait que MediaTek souhaite s’attaquer au Snapdragon 620 de MediaTek, un SoC milieu de gamme. Pourtant, un slide de présentation – officieux – comparait le Helio X20 au Snapdragon 810.