L’éternel concurrent de Qualcomm, qui propose actuellement son Quick Charge 3.0 aux constructeurs, présente aujourd’hui sa dernière norme de charge rapide. Elle prend le nom de Pump Express 3.0, et promet 4 heures d’usage pour 5 petites minutes de charge.

MediaTek Pump Express

Ce n’est pas tout à fait la première mouture de norme de charge rapide chez MediaTek, qui dispose déjà depuis un bon moment sa norme Pump Express, bien que les terminaux mobiles mettant à profit cette technologie soient rares et la mettent peu en avant. Ce qui n’empêche pas le concepteur de puces taïwanaises de présenter aujourd’hui la version 3.0 de sa technologie, au sujet duquel la firme reste assez vague.

À lire : Qu'est-ce que Qualcomm Quick Charge 3.0 ?

D’après les quelques éléments fournis par sa vidéo de présentation, Pump Express 3.0, prudemment qualifié de « solution maison la plus rapide à ce jour », est censé permettre à l’utilisateur d’obtenir l’équivalent de 4 heures d’appel en cinq minutes de charge, et de charger une batterie de 0 à 70 % en 20 minutes. Un bien meilleur score que ses concurrents, d’après MediaTek, qui ne les nomme toutefois pas, et que l’on pourra aisément tempérer. Il faut en effet rappeler qu’en termes de charge rapide, ce sont généralement les 30 derniers pour cent qui nécessitent le plus de temps pour être chargés.

MediaTek Pump Express

Pour aller plus loin : Quelles sont les solutions de charge rapide actuellement disponibles ?

Autre point mis en avant par MediaTek, la fonction « direct charging ». Cette dernière, compatible avec l’USB Type-C (ce qui était compliqué avec le Quick Charge, chez Qualcomm), promet de limiter le transit de l’énergie via des circuits internes et de limiter les problèmes de surchauffe.

Des bons points, certes, mais qui posent la question du déploiement commercial de cette technologie. Sur le sujet, MediaTek promet une compatibilité des smartphones dotés d’une puce Helio P20 – la plus populaire du moment – à sortir d’ici la fin de l’année, mais aussi une intégration de la technologie dans ses futures puces. Et c’est peut-être là que le bât blesse : cette intégration dans les SoC de la firme se fera « sur demande des clients », c’est-à-dire des constructeurs de mobiles.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid