Alors même que le Helio X30 n’est pas encore entré en production, des rumeurs évoquent le Helio X35. Celui-ci permettrait à MediaTek de proposer un premier décacore cadencé à 3 GHz.

MediaTek

Cet été, MediaTek confirmait de nombreuses informations concernant le Helio X30, sa prochaine puce haut de gamme que l’on devrait voir arriver dans nos smartphones en 2017. Aujourd’hui, son successeur est évoqué sous le nom de Helio X35.

Un décacore overclocké

Plus qu’un « successeur », le Helio X35 serait davantage une « variante » ou une « légère amélioration » du X30. En effet, cette puce reprendrait la même architecture que celle qui a déjà été officialisée, mais avec une fréquence d’horloge plus élevée.

Pour mémoire, le Helio X30 est composé de deux cœurs Cortex-A73 Artemis cadencés à 2,8 GHz, quatre cœurs A53 cadencés à 2,2 GHz et quatre cœurs A35 cadencés à 2 GHz. Surcadencé, le Helio X35 pourrait donc atteindre une cadence de 3 GHz, une vitesse d’horloge que l’on retrouve également sur la puce gravée à 10 nm de Samsung, l’Exynos 8890.

Enfin, rappelons que la partie graphique sera assurée par une puce quad-core PowerVR 7XT, délaissant ainsi les productions Mali d’ARM.

Un SoC pour 2017

La fabrication de masse de ce processeur ne serait pas fixée avant la fin de l’année, voire le début d’année prochaine. Autant dire qu’il n’intègrera pas nos smartphones avant un petit moment.