Le géant Alibaba vient d’annoncer qu’il a investi la modique somme de 590 millions dans Meizu. Un montant qui devrait accélérer la collaboration entre le constructeur et son mécène, qui l’équipera de son propre système d’exploitation mobile, et veut développer son écosystème.

meizu mx4 pro 7

Entre Alibaba et Meizu, tout roule. On savait déjà les deux firmes en étroite relation, et Alibaba vient de le confirmer une fois de plus. Le géant du e-commerce chinois a annoncé ce lundi qu’il avait investi la bagatelle de 590 millions de dollars dans Meizu Technology. Alibaba va ainsi devenir actionnaire minoritaire de Meizu, et se lance à l’assaut du monde du smartphone, lui qui veut diversifier ses activités. C’est justement ce qu’expliquent les deux sociétés : « Alibaba va fournir à Meizu des ressources et le soutien nécessaire dans les domaines du commerce électronique, de l’internet mobile et de l’analyse de données afin de l’aider à développer l’écosystème de ses smartphones ».

Cette collaboration avec un des plus grands fabricants de smartphones chinois va permettre à Alibaba d’accélérer le développement de Yun OS, son système d’exploitation pour smartphones justement, et de lui offrir la possibilité d’être mis entre les mains de millions d’utilisateurs. Pour Meizu, qui utilise pour le moment Flyme OS, l’opération permettra de s’affranchir encore un peu plus du monde d’Android et de trouver un renouveau pour tenter de concurrencer Xiaomi dont le logiciel MIUI connait un succès bien mérité. À terme, Yun OS devrait de toute façon équiper l’intégralité des smartphones développés par Meizu.

Avant l’annonce du Meizu M1, on avait d’ailleurs évoqué la possibilité que le smartphone existe en trois versions : l’une sous Flyme OS, l’autre sous Android Stock, et la dernière sur Yun OS. Le mobile est finalement sorti sous Flyme OS 4 uniquement.