Meizu raccourcit bel et bien les délais de disponibilité de ses smartphones, une fois annoncés en Chine. Tandis que ses derniers modèles avaient dû patienter trois mois avant d’apparaître en Europe, voici que son Pro 5, annoncé fin septembre, est officiel pour nos contrées. Et son prix aussi.

meizu-pro-5-2

Si le temps est aux rumeurs dédiées au Pro 5 Mini, déclinaison supposée de l’appareil, c’est le Meizu Pro 5 qui nous intéresse aujourd’hui. Ce smartphone officialisé au tout début de l’automne en Chine, pays natal de la firme, affiche des caractéristiques haut de gamme et un format phablette. S’il délaisse la QHD pour proposer un écran Full HD (AMOLED) de 5,7 pouces, il promet de belles performances grâce à son SoC Exynos 7420 déjà éprouvé – et apprécié – dans le Galaxy S6 de Samsung, et combiné à 3 ou 4 Go de RAM (LPDDR4) selon les versions, et à 32 ou 64 Go de stockage, le tout pouvant être étendu par le biais d’une carte microSD.

Pour le reste, ce Meizu Pro 5 propose un capteur photo de 21 MP signé Sony (référence IMX230) assisté par un autofocus laser, divers capteurs, une puce NFC, un lecteur d’empreintes digitales situé sous son écran et une batterie de 3050 mAh. La technologie de charge rapide mCharge est également de la partie.

meizu-pro-5

Nous avons déjà pu apercevoir ce téléphone, dont la qualité de construction nous a convaincu. En revanche, la bande de fréquences 800 MHz 4G manque à l’appel, ce que l’on pardonnera difficilement à un smartphone à ce prix. Car il faut bien rappeler que ce Pro 5, dont l’interface FlyMe OS a encore du chemin à parcourir avant d’être réellement adaptée au marché hexagonal, coûtera cher : 499 euros en 32 Go et 549 euros en 64 Go. À ce prix, on aura tendance à conseiller aux intéressés de se pencher du côté des derniers Nexus, d’autant que le Pro 5 n’est pour l’heure proposé qu’en précommandes, pour une livraison courant décembre, sur la boutique de Meizu.