Meizu a dévoilé quelques-uns de ses résultats pour l’année 2015. S’il n’est pas encore question de chiffres financiers, la marque chinoise a précisé le nombre de smartphones qu’elle a vendus pendant l’année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que 2015 a été un bon cru, le Pro 5 en tête.

c_Meizu-FrAndroid-L1120122

En novembre dernier, le Vice-Président de Meizu, Li Nan, réfutait les bruits de couloir indiquant que Meizu était parvenu à écouler 20 millions de smartphones dans le courant de l’année, après avoir dépassé les 8 millions d’unités au premier semestre. Mais ça, c’était avant l’événement organisé par la marque chinoise dans son pays natal. Elle y a annoncé avoir dépassé le cap fatidique de 20 millions d’unités.

L’année du boom

Meizu est loin des ténors du domaine – Huawei a dépassé les 100 millions d’appareils livrés en 2015, Xiaomi serait autour des 73 millions – mais talonne des marques aux ambitions nationales, dont notamment Honor, la marque dérivée de Huawei qui affichait 20 millions de ventes l’an dernier. La firme chinoise s’appuie désormais sur le soutien d’Alibaba, le géant de l’e-commerce chinois qui, en février dernier, a massivement investi dans la marque. Et surtout, elle a multiplié les sorties d’appareils de plus en plus haut de gamme, à l’image des MX5, qui n’a malheureusement pas su nous convaincre, mais surtout du Meizu 5 Pro, une franche réussite. Pour mémoire, en 2014, Meizu livrait plutôt 600 000 unités par mois, et avait vu ses ventes exploser en fin d’année, avec la sortie du MX4 et d’atteindre les 4,4 millions d’unités.

Meizu ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La marque, qui s’est lancée notamment en Europe, espère dépasser les 25 millions de ventes en 2016. Ce qui, d’après elle, lui permettra d’économies d’échelles et d’améliorer au passage la qualité globale de ses terminaux. En termes de répartition, la série MX devrait représenter près du tiers des smartphones vendus, tandis que le reste sera inclus dans la série Blue Charm.