Meizu s’apprête à tenir une conférence et n’hésite pas à en parler à demi-mots. Si l’on décode les messages cryptés du constructeur, on peut deviner la présence d’un smartphone équipé d’une puce MediaTek et d’une mise à jour du système maison, Flyme OS.

meizu-flyme-6-3

Meizu s’est lancé dans une nouvelle campagne de communication sur les réseaux sociaux afin de faire monter l’excitation autour de son prochain produit. Celle-ci singe la campagne présidentielle de Donald Trump — élu président des États-Unis –, et plus particulièrement son « Make America Great Again ».

Meizu X et Flyme OS 6

Deux cartons ont ainsi été partagés. L’un veut rendre sa grandeur à Helio (la gamme de processeurs de MediaTek), l’autre au chiffre « 6 ». On peut donc se douter qu’il est question d’un nouveau smartphone équipé d’un SoC Helio et qui pourrait être le premier appareil à embarquer la version 6.0 de Flyme, l’interface maison du constructeur chinois.

Les rumeurs évoquent un certain Meizu X, équipé d’une puce Helio P20. Il se pourrait en revanche que Flyme OS 6 soit encore basé sur Android 6.0 Marshmallow, et non sur Android 7.0 Nougat comme certains pouvaient l’espérer pour un terminal de fin d’année.

Date de la conférence

Meizu lèvera le voile sur ces « mystères » le 30 novembre, soit mercredi prochain. Encore un peu de patience donc.