Le président de Meizu s’est exprimé sur le futur de la compagnie et promet un smartphone haut de gamme d’ici la fin de l’année avec un processeur signé Qualcomm. Serait-ce la fin d’un long partenariat avec MediaTek ?

Ce mercredi, Meizu a dévoilé publiquement les PRO 7 et PRO 7 Plus. C’était l’occasion pour les journalistes sur place de rencontrer Bai Yongxiang, président de la firme, et de discuter avec lui de la restructuration des équipes en trois départements distincts (Meizu, Charme et Flyme), mais aussi des projets à venir.

Le PRO 7 est certes le premier smartphone de cette nouvelle division de Meizu, mais ce ne sera pas le dernier. Bien que le constructeur chinois souhaite réduire le nombre annuel de smartphones sortis, un nouveau flagship a été évoqué pour la fin de cette année. Selon Bai Yongxiang, celui-ci serait équipé d’une puce Qualcomm Snapdragon haut de gamme — dont la référence exacte n’a pas encore été précisée — maintenant que les différends entre Meizu et le fondeur américain ont été mis de côté.

Meizu à l’écoute de la communauté

Bai Yongxiang explique que cette décision a été motivée par « les nombreux utilisateurs qui tournent en ridicule les produits de la société en raison de l’utilisation de puces MediaTek ces dernières années ». Pour mémoire, le duo de PRO 7 est animé par un SoC Helio X30 qui affiche sur le papier de quoi rivaliser avec le Snapdragon 835. Malheureusement, le suivi logiciel des drivers de MediaTek est souvent catastrophique et bon nombre de constructeurs se tournent désormais vers la concurrence, comme c’est le cas par exemple de Wiko et de son WiM.

Le président de Meizu n’a pas explicitement indiqué qu’aucun de ses futurs smartphones n’embarquerait de processeur MediaTek, mais ces déclarations montrent la volonté du constructeur de tourner la page pour ses principaux terminaux.

Une hausse de prix

Relation de cause à effet ou non, ce futur flagship de Meizu devrait voir son prix augmenter. Bai Yongxiang explique en effet que ce modèle devrait être proposé autour de 4 000 yuans, soit environ 500 euros hors taxes. À titre de comparaison, les PRO 7 et PRO 7 Plus sont respectivement commercialisés à partir de 2 880 (366 euros) et 3 580 yuans (455 euros).