Alors que Cyanogen montre des velléités d’indépendance envers Google, l’entreprise de la célèbre ROM custom ne semble pas avoir pour autant dit non à un coup de pouce financier de la part de Microsoft.

android cyanogenmod 11 image 01

Selon le Wall Street Journal, Microsoft serait en plein investissement dans la start-up Cyanogen inc, créée par les développeurs de la célèbre ROM custom du même nom. Satya Nadella ayant l’air d’avoir de grosses ambitions pour la firme de Redmond, et semble avoir compris la dangerosité de se cantonner à Windows (tant sur PC que sur smartphones et tablettes) à l’heure du mobile, alors que Windows phone peine à percer à l’échelle internationale malgré ses 10 % de parts de marché en France. CyanogenMod, lui, a atteint 50 millions d’utilisateurs et bénéficie d’une grosse communauté. Bref, Microsoft a senti le bon filon, d’autant plus que Cyanogen souhaite « dégoogliser » sa ROM.

C’est une situation un peu paradoxale : d’un côté Cyanogen veut s’émanciper du géant Google (qui peut effectivement être un peu intrusif avec ses Google Play Services et ses Google Apps) mais reçoit un gros coup de pouce de 70 millions de dollars de Microsoft, qui n’est pas moins intrusif, bien qu’il reste un investisseur minoritaire. On peu s’interroger sur les intentions de la firme de Redmond : sautera-t-elle sur l’occasion pour injecter ses logiciels dans la ROM custom, tels que Cortana, la suite Office pour mobiles ou encore les services Bing ? Ce n’est toutefois pas la première levée de fonds de Cyanogen, qui ne semble pas avoir perdu son indépendance d’esprit sur en chemin.