Fin janvier, le Wall Street Journal affirmait que Microsoft était prêt à mettre 70 millions de dollars dans Cyanogen Inc., à l’occasion d’une levée de fonds de ce dernier. Selon Bloomberg, la levée fonds est bientôt terminée mais Microsoft ne fait pas partie des investisseurs.

Cyanogen Inc

Cyanogen Inc, la jeune entreprise issue des développeurs de la célèbre ROM custom du même nom, a bientôt fini sa levée de fonds, selon le très sérieux site économique Bloomberg Cyanogen Inc. s’apprêterait en effet à lever 110 millions de dollars, ce qui valoriserait la société à environ 500 millions de dollars. C’est plus ou moins ce qu’espérait Cyanogen Inc., mais un changement majeur s’est opéré depuis le mois de janvier dernier : Microsoft ne serait plus intéressé par un investissement dans la société.

Microsoft, qui devait initialement investir dans Cyanogen Inc a hauteur de 70 millions de dollars, ne compte finalement plus parmi des investisseurs. On ne connaît pas la raison de ce désistement, mais, selon Bloomberg, elle ne serait pas à attribuer à une mésentente entre les deux sociétés. Au contraire, Microsoft serait toujours en relation avec Cyanogen Inc. et serait intéressé par la signature d’un accord commercial (et non financier, comme c’était le cas sur la levée de fonds) afin d’intégrer ses applications au sein de Cyanogen OS.

Si cet accord, que ni Cyanogen ni Microsoft n’ont désiré commenter, était signé, cela permettrait à Microsoft de profiter de l’audience de plus en plus large de Cyanogen OS (que l’on retrouve actuellement sur le OnePlus One, sur le Yureka de Micromax ou plus récemment sur le Alcatel One Touch Hero 2+) pour pré-installer ses applications sans devoir passer par Google. On a toutefois plus de mal à voir l’intérêt pour Cyanogen, dont la philosophie depuis de nombreuses années consiste à proposer des OS dépourvus de tout bloatware. La question est maintenant de savoir jusqu’où seront prêts à aller les dirigeants de Cyanogen Inc. pour se développer.