Après Samsung et Dell, Microsoft annonce avoir signé de nouveaux partenariats avec divers constructeurs de tablettes Android afin d’installer ses applications sur leurs appareils. Parmi eux se trouvent Sony et LG.

tablette android application microsoft

La stratégie de Microsoft pour s’imposer dans le monde du mobile prend forme peu à peu. Après avoir peaufiné ses applications Office sur Android, qui sont passées par de longues phases de bêta-test et sont disponibles en version finale depuis peu, le géant américain tente maintenant de diffuser le plus largement possible. Une stratégie qui suit la voie définie par Satya Nadella depuis l’année dernière : mobile-first, cloud-first (que l’on pourrait traduire par le mobile et le cloud d’abord). Une stratégie qui n’a d’autre but que de permettre à Microsoft de noyauter les OS mobiles concurrents, puisque le sien ne dispose pas d’une très grande popularité, en préinstallant ses applications mobiles et cross-plateforme sur des appareils Android.

Une stratégie que Microsoft a déjà commencé à appliquer il y a quelques mois en passant un accord avec Samsung et Dell. Cet accord a permis à Microsoft de pouvoir préinstaller quelques-unes de ses applications sur le Galaxy S6 et sur les prochains appareils du fabricant coréen. Microsoft annonce aujourd’hui aller plus loin en ayant signé des accords similaires avec 20 nouveaux constructeurs. Parmi ceux-ci se trouvent des marques comme Sony, LG ou Haier. Ils s’engagent désormais à préinstaller Word, Excel, PowerPoint, OneNote, OneDrive et Skype (mais pas Bing) sur leurs prochaines tablettes. Microsoft indique ainsi que la prochaine tablette de LG (que l’on suppose être la LG G Pad X 8.3, en rumeur depuis quelques jours) disposera de ces applications et qu’elles arriveront d’ici 90 jours sur les tablettes Xperia Z4 de Sony. La liste complète des constructeurs (dont la plupart sont peu connus du grand public) se consulte à cette adresse.