Pour le deuxième trimestre 2015, Huawei s’est classé 3e sur le marché des smartphones en captant 7 % de part de marché, derrière Samsung et Apple. Le géant chinois a ainsi dépassé Microsoft, relégué à la 4e place. Sur le marché chinois, Xiaomi dépasse légèrement Huawei.

Huawei

Le cabinet d’analyse Strategy Analytics vient de fournir ses chiffres pour le marché mondial des smartphones au deuxième trimestre 2015. Le classement a été chamboulé par rapport au trimestre précédent puisque Microsoft n’est plus sur le podium, mais relayé à la 4e place avec 6,4 % de part de marché contre 11,8 % un an plus tôt. C’est Huawei qui en a profité, en finissant 3e, avec 7 % de parts de marché contre 4,8 % un an auparavant. Samsung et Apple restent les leaders incontestés même si le premier se fait légèrement rattraper par le second, en passant de 22,3 % à 20,5 % de part de marché contre 8,2 à 10,9 % pour Apple. Quant à Xiaomi, le « petit » constructeur chinois, il continue sa croissance en se plaçant juste derrière Microsoft à 4,6 % de parts de marché contre 3,5 % un an auparavant. En termes de volume, le marché des smartphones a représenté au total 434,6 millions d’unités écoulées lors du second trimestre contre 428 millions l’année dernière à la même période. On apprend que les smartphones ont représenté 80 % des ventes des téléphones mobiles sur la période.

En Chine, Xiaomi et Huawei au coude à coude

Le cabinet Canalys a quant à lui réussi à avoir accès aux données de vente pour la Chine. Dans le pays d’origine de Huawei et Xiaomi, les chiffres sont différents. En effet, pour le second trimestre 2015, les deux constructeurs sont au coude à coude, mais Xiaomi est parvenu à dépasser (d’une courte tête) Huawei, avec respectivement 15,9 et 15,7 % de parts de marché. Mais Huawei est en grande  forme avec une augmentation de ses parts de marché de 48 % en un trimestre. Les deux constructeurs locaux sont suivis de près par Apple, Samsung et Vivo.

Que ce soit au niveau mondial ou sur le marché chinois, Xiaomi a du souci à se faire. En effet, tous les autres constructeurs du classement sont présents un peu partout à l’international alors que Xiaomi va attendre encore un peu plus d’un an avant de faire son arrivée aux États-Unis. Concernant Microsoft, l’arrivée de Windows 10 Mobile dans quelques mois devrait faire du bien à la gamme Lumia. L’arrivée d’Apple chez China Mobile en 2014 semble avoir joué en la faveur du constructeur à la pomme cette dernière année même face à un Samsung Galaxy S6 qui se vend pourtant bien comme en témoignent les chiffres en Corée du Sud.