Selon le PDG de Cyanogen Inc, Cortana, l’assistante vocale de Microsft, sera intégrée dans un avenir proche à Cyanogen OS. Elle devrait d’ailleurs être intégrée de façon profonde, c’est à dire avoir accès aux paramètres système et à certaines applications.

Cyanogenmod-Logo-AH-1

La lune de miel entre Cyanogen Inc et Microsoft ne semble pas près d’être terminée. Dans un entretien accordé au site International Business Times, le PDG de Cyanogen Inc, Kirt McMaster, a donné de nouvelles informations sur le partenariat passé entre sa société et Microsoft.

Avec sa verve habituelle, Kirt McMaster explique l’importance de son OS et l’importance qu’il pense avoir dans le futur. Surtout, Kirt McMaster explique que Cortana sera bientôt intégrée à Cyanogen OS. On peut lire sur le site américain : « McMaster révèle que Cyanogen travaille actuellement avec Microsoft pour intégrer profondément Cortana à la prochaine version de Cyanogen OS. Selon lui, c’est la clé pour catapulter Cyanogen sur le marché de masse : Cortana est actuellement disponible sous la forme d’une application sur Android, mais pour qu’il y ait une réelle différence, il faut être capable de l’intégrer directement au niveau de l’OS de telle façon à ce que son potentiel soit pleinement révélé ».

À ire : CyanogenMod et Cyanogen OS : quelles différences ?

Casser le duopole de Google et Apple

Kirt McMaster ne précise pas quand sortira cette « prochaine version » ni si elle pourra encore accueillir les Google Apps (actuellement à télécharger à part, cependant). Le rapprochement entre Cyanogen Inc et Microsoft n’est en tout cas pas nouveau. Depuis avril dernier, les deux sociétés sont liées par un partenariat commercial qui devait, selon Cyanogen, ne jamais déboucher sur la préinstallation des applications de Microsoft. Ce ne sera pas le cas pour Cortana.

Le PDG de Cyanogen Inc explique dans l’interview à International Business Times qu’il voit désormais Cyanogen OS comme un futur concurrent d’iOS et d’Android et non plus comme un simple fork d’Android. Pour Kirt McMaster il ne fait aucun doute que Cyanogen OS pourrait casser le duopole détenu par les deux géants actuels de la mobilité et que son partenariat avec Microsoft est un moyen d’y arriver, surtout, explique-t-il, après l’échec des Windows Phone. Pour Microsoft, soutenir Cyanogen serait alors un autre moyen de tenter de percer sur le marché de la mobilité en soutenant un autre OS, tout en engrangeant des frais beaucoup moins important. Au final, les deux sociétés sont gagnantes.