Microsoft annonce aujourd’hui compter 74 bons amis dans le domaine d’Android, et autant de moyens de devenir incontournable. Des constructeurs de renom et des OEM plus obscurs qui ont signé avec lui un partenariat visant à intégrer ses applications dans leurs smartphones et tablette. Dernier nom connu de la liste : Acer.

Finalement, vous êtes toujours libres d'installer ces apps !

Microsoft est déjà largement présent dans le monde d’Android par le biais d’applications disponibles auprès de tous, à l’image d’Office. Mais la stratégie de Redmond va nettement plus loin, puisque depuis la sortie du Galaxy S6 de Samsung notamment, la firme multiplie les partenariats avec des constructeurs de smartphones chez lesquels ses applications (OneNote, Skype…) sont préinstallées. Plus récemment, s’ajoutait à Samsung le Taïwanais Asus, consécutivement à une bataille juridique qui l’opposait à Microsoft.

Il faut en outre prendre en compte les désormais nombreuses applications Microsoft issues de sa section Garage, et exclusivement dédiées à Android, le rachat d’apps populaires sur le portail de Google (SwiftKey lui a récemment coûté 250 millions de dollars) et le portage de Cortana sur Android, à commencer par le OnePlus One aux États-Unis. Une stratégie de « cheval de Troie » dont on attend encore de voir si elle portera ses fruits, d’autant que les parts de marché de Windows Phone/Windows 10 Mobile s’effritent un peu partout dans le monde.

Acer en lumière

Il n’empêche. C’est avec un partenariat conclu avec Acer que Microsoft compte montrer un peu plus encore ses applications Android. Le Taïwanais, présent essentiellement sur le marché de l’entrée de gamme (smartphones et tablettes) Android, mais aussi sur le segment Windows 10 Mobile depuis la sortie de son Liquid Jade Primo, « préinstallera les services et applications Microsoft sur son portefeuille de smartphones et tablettes Android » à partir du deuxième semestre 2016. Tous ses appareils ne devraient toutefois pas être concernés.

office 2016

Ces applications, sans surprise, sont celles que l’on a déjà vues chez les terminaux des autres partenaires de Microsoft, à savoir Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote, le service de cloud OneDrive ainsi que l’app de messagerie Skype.

74 partenaires, dont pléthore d’OEM

Nick Parker, l’un des vice-présidents de Microsoft en charge de la division OEM de l’entreprise, souligne qu’il y a désormais « 74 partenaires hardware dans 25 pays qui mettent à disposition les applications et services de productivité de Microsoft sur leurs smartphones et tablettes Android ». Parmi eux, Parker cite l’intégration d’Office aux Sony Xperia Z4 et LG G Pad 2, et précise que sur ces 74 partenaires, 31 sont des équipementiers locaux et mondiaux. « En préinstallant les logiciels et services Microsoft sur des smartphones et tablettes Android, nos partenaires peuvent augmenter la valeur de leurs produits en fournissant l’expérience de productivité enrichie que leurs clients veulent. En outre, ces partenaires pourront profiter d’opportunités de créer de nouvelles sources de revenus », ajoute-t-il.

Si Microsoft poursuit sur sa lancée et maintient son partenariat avec Samsung, le prochain appareil d’envergure à préembarquer ses applications Office ne devrait être autre que le Galaxy S7, attendu le 21 février prochain, au Mobile World Congress. De quoi presque oublier que c’est également le cas des terminaux sous Windows 10 Mobile, c’est-à-dire des derniers Lumia 950 et 950 XL conçus… par Microsoft.