Microsoft vient de lancer l’application iOS et le site Internet www.what-dog.net qui utilisent l’intelligence artificielle pour détecter la race d’un chien à partir d’une simple photographie. L’application est également dotée d’un aspect “fun” puisqu’il est possible d’utiliser une photo d’humain pour connaître à quelle race de chien une personne ressemble. Futile, vous avez dit ?

Fetch microsoft garage

Microsoft Garage est un laboratoire qui permet aux employés de la firme de Redmond de travailler sur des projets annexes à leur poste principal. Le dernier en date est Fetch!, une application (iOS uniquement) et un site web (What Dog) qui permettent de détecter la race d’un chien par l’intermédiaire d’une photo. Il suffit alors de prendre une photo (on peut même ajouter le son de l’aboiement du chien) ou de choisir une photo dans sa galerie.

L’application, reliée aux serveurs de Microsoft, va alors réussir à détecter la race du chien, en indiquant s’il s’agit d’un croisement ou non, sous forme de pourcentage. Dans le cas d’une race mixte, l’application indique le taux de présence de chaque race. Pratique pour retracer les origines d’un chien aux croisements douteux.

 

L’aspect fun de Fetch!

Les employés de Microsoft ont aussi voulu utiliser l’application – et le site web – dans un cadre ludique. Il est en effet possible d’utiliser la photo d’un être humain pour tenter de savoir à quelle race de chien celui-ci ressemble le plus. C’est ça qui fait le charme d’une application Microsoft Garage : la présence de fonctionnalités absurdes au sein d’une application sérieuse qui utilise de puissants – et coûteux – algorithmes. L’application Fetch! est en effet basé sur les puissants serveurs de Microsoft qui font appellent au machine learning du cloud pour analyser les photos.

1-Fun-Home-Result-1000px

 

Le machine learning appliqué aux chiens

Avec l’application et le site Web, Microsoft veut montrer que le machine learning peut être utile dans de nombreux domaine de la vie, avec une application intuitive, ludique et informative puisqu’on trouve des détails sur les races des chiens.

On trouve déjà l’utilisation du machine learning en photo dans quelques applications, à commencer par la très puissante Google Photo capable de classer les photos par objets, personnes et lieux. Pour le moment, tout passe par le cloud et nécessite donc une connexion Internet active, mais cela pourrait bien changer grâce par l’intermédiaire d’un partenariat entre Google et Movidius annoncé le mois dernier.