Et face à un Google Traduction très populaire, ce n’est pas une mince affaire. L’application de traduction instantanée de Redmond, Microsoft Translator, s’offre toutefois une mise à jour intéressante sur Android, puisqu’elle gagne un fonctionnement hors connexion.

microsoft-translator-hors-connexion

Disponible depuis l’été 2015, l’application Microsoft Translator s’améliore régulièrement, pour se hisser au niveau de sa principale concurrente, Google Traduction. Elle a ainsi gagné la traduction des conversations à la volée à l’automne, mais toujours dans le cadre d’une connexion Internet active. Elle s’améliore aujourd’hui, sous Android comme iOS, en intégrant la possibilité de télécharger des packs de langues, afin d’être utilisée hors connexion. Bonne nouvelle, sur les neuf langues connectées pour l’heure, on compte le français, en plus de l’allemand, du chinois, de l’italien, du polonais, du portugais, du russe, de l’espagnol et du vietnamien. La mise à jour est en cours de déploiement sur les mobiles.

Pour Microsoft, l’enjeu est important, puisqu’il s’agit de prouver la compétence de son intelligence artificielle, avec un Réseau Neural Profond, c’est-à-dire du machine learning permettant (ou promettant ?) de fournir des “traductions de haute qualité”. Microsoft indique ainsi que ses “tests standard ont prouvé que [ses résultats] sont comparables aux traductions que vous obtenez lorsque vous êtes connecté à Internet, et visiblement meilleures que toutes les expériences de traduction hors-ligne disponibles jusqu’alors”.

Quant à la version connectée de l’application, elle propose des traductions dans une cinquantaine de langues, et est compatible avec les montres Android Wear. Une belle évolution, en somme.

Microsoft Translator Microsoft Corporation