La situation de Microsoft sur le marché du smartphone est très compliquée, mais l’éditeur ne semble pas prêt à abandonner. Dans une interview, l’éditeur explique pourquoi il persévère malgré tout.

build-2015-microsoft-conference-terry-myerson

Il y a une semaine, Microsoft tenait une conférence à New York où la société levait le voile sur la prochaine mise à jour de Windows 10, qui permettra de gérer les SMS de son smartphone Android, et son premier PC de bureau, le Surface Studio.

Mary Jo Foley, journaliste pour ZDNet.com et spécialiste de l’actualité de la firme, a pu s’entretenir avec Terry Myerson qui dirige les équipes Windows et hardware à Microsoft.

 

Windows 10 Mobile proche des 0 %

Au cours de cette très bonne interview, Mary Jo Foley pose la question de l’avenir incertain du système d’exploitation mobile de Microsoft. A la sortie de la conférence Build en mars dernier, Terry Myerson avait déclaré que le mobile n’était pas la priorité de la firme en 2016. Avec un système dont les parts de marchés sont proches de 0%, pourquoi Microsoft continue-t-il de mettre à jour Windows 10 Mobile ?

 

Pourquoi Windows 10 Mobile n’est-il pas abandonné ?

Terry Myerson répond en expliquant que Windows 10 Mobile propose deux choses uniques dans l’écosystème Windows : une connectivité aux réseaux cellulaire (téléphone, 3G, 4G LTE) et la prise en charge des processeurs ARM.

Il explique que Microsoft continuera d’investir dans la compatibilité avec les processeurs ARM et les réseaux cellulaires, et donc dans Windows 10 Mobile. Il estime que de nouveaux appareils sortiront avec ces caractéristiques.

Lorsqu’on lui demande s’il ne serait pas plus simple de tout arrêter en attendant une nouvelle idée pour attaquer sur le marché, Terry Myerson répond qu’il serait très difficile de procéder à un tel « reset » : « une fois que l’on arrête d’investir dans une technologie, c’est vraiment très très difficile de reprendre ces investissements« .

 

Microsoft ne parle plus de smartphone

C’est finalement la partie la plus intéressante du discours de Terry Myerson. Il ne parle à aucun moment de smartphones dans sa réponse et se contente d’indiquer qu’il « ne sait pas quels types d’appareils sortiront » sous Windows 10 Mobile, mais qu’ils auront un processeur ARM et une connexion mobile.

Avec le changement de marque de Windows Phone à Windows Mobile et la volonté, également expliquée dans l’interview, de la division Surface de réinventer des marchés, il semble que Microsoft n’ait plus envie de s’attaquer au marché des smartphones, mais de se différencier.

HP vise les entreprises avec le Elite X3

L’Élite X3 n’est pas un simple smartphone d’après HP

Comme la Surface Pro qui n’est pas vraiment une tablette ou le Surface Book qui n’est pas vraiment un ordinateur portable, le projet « Surface Phone » pourrait ne pas vraiment être un smartphone. HP a récemment sorti le Elite X3 sous Windows 10 Mobile et, comme Microsoft, le fabricant ne parle pas de smartphone, mais de machine 3-en-1.

 

Un discours rassurant

Comparées aux récentes déclarations de Satya Nadella, qui parlait de l’échec de Microsoft à prendre le virage du mobile, et aux explications du nouveau président de Microsoft France en septembre dernier, les réponses de Terry Myerson devraient être plutôt rassurantes pour les fans de Windows Mobile.

Dans un marché du smartphone mature où les deux acteurs majoritaires sont établis, on a du mal à imaginer un Microsoft faire son grand retour, mais la marque ne semble pas encore prête à jeter l’éponge.