Microsoft lève le voile sur un projet en développement depuis de nombreux mois. Dans une future mise à jour de Windows 10, il sera possible de faire tourner le système complet et tous les logiciels Windows sur des processeurs ARM fabriqués par Qualcomm.

windows10-qualcomm-snapdragon-1024x576

La guerre entre Google et Microsoft aura finalement bien lieu en 2017 sur le terrain de l’ultraportable connecté. Alors que Google travail sur Project Andromeda, un nouveau système hybride entre Android et Chrome OS destinés aux machines 2-en-1, Microsoft vient de dévoiler ses plans ce matin en Chine.

 

Un Windows 10 complet sur SoC Qualcomm

En Chine, Microsoft tient actuellement la WinHEC, destinée à ses partenaires qui créent des appareils sous Windows ou des accessoires pour le système de Redmond, comme des casques de réalités virtuelles. Lors de la conférence d’ouverture, Microsoft a annoncé l’arrivée d’une version complète de Windows 10 pour les processeurs ARM de Qualcomm. Le but ? Créer des ordinateurs toujours connectés aux réseaux mobiles et consommant moins de batterie que les machines basées sur les solutions d’Intel.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Cette compatibilité arrivera dans de futures versions de Windows, probablement avec la version Redstone 3 prévue pour la fin de l’année 2017, mais Microsoft en fait déjà la démonstration dans une vidéo. La société montre un appareil équipé d’un Qualcomm Snapdragon 820 et de 4 Go de RAM faisant tourner Windows 10 Entreprise 64 bits.

La vidéo montre ensuite la machine lancer toute sorte de programmes classiques qui d’ordinaire ne devraient être compatibles qu’avec un processeur Intel ou AMD. On parle ici de Photoshop, Microsoft Word ou du jeu World of Tanks Blitz.

 

Oubliez Windows RT

En 2012, Microsoft avait lancé Windows RT, un système d’exploitation pour les tablettes et les ordinateurs portables utilisant des processeurs ARM, en plus de Windows 8 pour les processeurs x86 Intel ou AMD.

Surface RT par Microsoft

La Surface RT équipée de Windows RT fut un échec commercial

Ce qu’à présenté Microsoft ce matin est toutefois bien différent. En effet, Windows RT fut un échec commercial, car le système se limitait aux applications du Windows Store, plutôt vide. La nouvelle version de Windows 10 présentée ce matin pour les processeurs ARM devrait faire tourner tous les logiciels, les fonctionnalités et les pilotes de périphériques auxquels les utilisateurs de Windows sont habitués.

 

Microsoft devient un opérateur virtuel

Conjointement à l’annonce de l’arrivée de Windows 10 sur les processeurs ARM, Microsoft avance également sur le sujet de la connexion aux réseaux mobile. Dans une future version de Windows 10, le système gérera de façon transparente les réseaux 3G, 4G et Wi-Fi et Microsoft veut même devenir un opérateur virtuel.

En effet, il sera possible d’acheter des quotas de DATA directement sur le Windows Store lorsque les appareils intègrent directement une carte eSIM, ce qui permet de se passer d’un lecteur de carte SIM et de souscrire à un forfait chez un opérateur mobile.

 

Une Surface 4 avec processeur ARM ?

Lancée au printemps 2015, la Surface 3 (non-pro) équipée d’un processeur Intel Atom n’a toujours pas été renouvelée par Microsoft après plus d’un an et demi d’existence. Aujourd’hui le produit n’est plus fabriqué par la firme, mais on attend toujours l’annonce de son successeur.

surface-3

Avec l’annonce de ce matin, on peut comprendre pourquoi. Intégrer un processeur ARM permettrait à la prochaine Surface de se distinguer des Surface Pro grâce à une connectivité 4G permanente, une finesse et une meilleure autonomie permises par la solution de Qualcomm.