La guerre pour conquérir le salon ne fait que commencer entre Apple, Google, Amazon et Microsoft. Ce dernier veut tirer parti de son ouverture aux autres écosystèmes pour convaincre les fabricants et les développeurs de se ranger du côté de Cortana.

cortana-gif

Microsoft semble décidé à utiliser les fêtes de fins d’années, période habituellement pauvre en nouvelles, pour occuper le terrain médiatique. En quelques jours, la firme s’est exprimé sur les ventes de produits Surface, a présenté une nouvelle version de Windows 10 qui pourrait changer le marché de l’informatique dans les années à venir et a lancé une nouvelle version majeure de Cortana sur Android et iOS.

Le géant du logiciel a présenté hier les Cortana Skills Kit et Cortana Devices SDK qui devraient permettre à l’assistant d’envahir nos foyers, faisant concurrence à Amazon Alexa et Google Assistant.

 

145 millions d’utilisateurs mensuels grâce à Cortana disponible partout

La grande force de Microsoft depuis quelques années est sa volonté d’être disponible rapidement partout. Contrairement à Siri d’Apple ou Google Assistant, Microsoft Cortana est disponible sur à peu près tous les appareils : un ordinateur ou un smartphone sous Windows 10 évidement, mais aussi sur la Xbox et les appareils sous iOS et Android. En France nous attendons toujours une sortie de Cortana sur nos smartphones, mais l’application est déjà disponible aux États-Unis et au Royaume-Uni, deux marchés majeurs de l’industrie.

Grâce à cela, Microsoft annonce que les développeurs qui s’intéressent à Cortana pourront toucher plus de 145 millions d’utilisateurs mensuels. Avec le Cortana Skills Kit, les développeurs vont pouvoir intégrer réellement leurs services à Cortana sans passer par une application. En effet, les nouveaux usages seront directement intégrés par Microsoft à l’assistant sans que l’utilisateur n’ait à télécharger une extension ou une application, facilitant ainsi la découverte de nouveaux services.

cortana-dev-kit

Pour convaincre les développeurs qui ont déjà créé des fonctionnalités pour Alexa, l’assistante d’Amazon intégrée au Amazon Echo, Microsoft a fait en sorte que le portage soit très simple, avec notamment la réutilisation directe d’une partie du code source. L’éditeur avait déjà eu la même démarche avec les extensions pour Microsoft Edge, très proches des extensions Chrome, et les applications universelles Windows pouvant facilement être créées depuis une application iOS.

 

Cortana arrive sur votre réfrigérateur et votre grille-pain

En plus d’ouvrir Cortana a la création de nouveaux usages par les développeurs tiers, Microsoft a également annoncé le Cortana Devices SDK qui va permettre aux fabricants d’intégrer l’assistant aux appareils connectés.

cortana-iot

Dès le début de l’année 2017, avec la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, Cortana sera disponible sur Windows 10 IoT Core, la variante du système dédiée aux objets connectés. Il faudra toutefois que l’appareil ait un écran. Microsoft semble donc d’abord viser les nouveaux réfrigérateurs connectés.

L’étape d’après pour Microsoft est l’intégration de l’assistante à tous types d’appareils. Grâce à des protocoles et des bibliothèques open source, le Cortana Devices SDK supportera d’autres systèmes, comme Linux ou Android. L’accessoiriste Harman Kardon a déjà publié un teasing d’un haut-parleur connecté intégrant directement Cortana. L’objet rappelle énormément Amazon Echo, ou plus récemment Google Home.

Certains fabricants connus ont donc déjà accès au Cortana Devices SDK, mais c’est en 2017 que Microsoft ouvrira les vannes à plus de marques.

À long terme, le but sera donc d’avoir une variété de produits intégrant Cortana à la maison pour que l’assistante puisse être accessible n’importe où, lorsque l’utilisateur en a besoin.