Hier, Microsoft a présenté Windows 10 S. Une version bridée de Windows 10 qui ne permettra pas de changer son navigateur Web par défaut, ni son moteur de recherche.

Windows 10 S sur la Surface Laptop

Derrière Windows 10 S, Microsoft compte séduire les entreprises et le marché de l’éducation. L’idée est de créer des machines dont la maintenance sera simple et peu coûteuse. Pour cela, Microsoft compte sur son Microsoft Store ainsi qu’à des applications métiers qui pourront être déployées à travers des logiciels de gestion de flottes. Windows 10 S est donc théoriquement un système plus sécurisé et moins coûteux à maintenir, mais c’est aussi un environnement fermé qui apporte son lot de désagréments.

Windows 10 S n’apporte pas de souplesse

Vous pourrez télécharger un navigateur tiers Web sur le Microsoft Store, mais vous ne pourrez pas modifier le navigateur par défaut du système. Microsoft Edge, d’ailleurs, n’offrira pas la possibilité d’effectuer des recherches sur un autre moteur de recherche que Bing, par défaut. Impossible d’installer Chrome ou Firefox, ni d’utiliser Google ou encore Qwant. On imagine que Microsoft fera évoluer son système pour apporter un peu plus de souplesse après les retours des utilisateurs que l’on imagine négatifs. 

D’ailleurs, Chrome OS est également un environnement très fermé. Basé au départ en très grande partie sur le cloud, le système de Google s’ouvre peu à peu à l’extérieur avec l’arrivée du Play Store et des applications Android. D’ailleurs, il est possible d’installer Firefox sur un Chromebook.

Firefox sur Chrome OS

Microsoft a publié une FAQ qui permet d’avoir quelques réponses aux questions que vous vous posez. D’ailleurs, il sera possible de passer à Windows 10 Pro, moyennant une dépense d’un peu moins de 50 dollars

Enfin, pour rappel, Microsoft a dévoilé le Surface Laptop, une première machine onéreuse. D’autres constructeurs pourront partir à l’assaut du marché des Chromebooks avec des machines bien plus accessibles, mais aucune annonce n’a été faite à ce jour.