Windows Mobile est mort ! Oui vous avez l’impression d’avoir déjà lu cette phrase, mais cette fois c’est officiel.

Le système d’exploitation mobile de Microsoft aura eu le droit à une mort très lente et douloureuse pour ses fans. Depuis le lancement de sa dernière itération, Windows 10 Mobile, en novembre 2015, on savait bien que la firme n’y croyait plus.

Les signes indiquant que Microsoft avait abandonné son système d’exploitation mobile étaient nombreux, mais jusqu’à présent la firme se refusait à l’admettre. Les Lumia 950 sortis en 2015 n’ont pas connu de successeurs, les employés de Microsoft utilisaient des solutions concurrentes, même son co-fondateur, et les nouveaux produits de la firme ciblent en priorité Android et iOS. Derniers exemples en date : la fermeture de Groove Music (la vie du service était lié à Windows Mobile, la musique étant majoritairement écouté en mobilité aujourd’hui) et la sortie de Microsoft Edge sur Android et iOS.

Joe Belfiore enterre Windows Mobile sur Twitter

Par la voix de Joe Belfiore, responsable de l’expérience utilisateur sur Windows et Edge, et précédemment en charge de Windows Phone, la firme clarifie aujourd’hui la situation une bonne fois pour toutes. Dans une série de tweets, il explique avoir changé de plateforme à titre personnel et annonce que le développement de nouveaux smartphones ou de nouvelles fonctions pour Windows 10 Mobile n’est plus à l’ordre du jour. La firme continuera de proposer des corrections de bugs, ou des mises à jour de sécurité, jusqu’à la fin de la période de support de Windows 10 Mobile.

Il explique également que Microsoft n’a pas réussi à attirer suffisamment de développeurs d’application, malgré tous les efforts de la firme (offrir de développer à la place de l’éditeur, payer les frais de développement, etc.)

Quel avenir pour Microsoft sur le marché mobile ?

Aujourd’hui, l’avenir que se prévoit la firme sur mobile est double. Il y a d’abord le projet officiel d’offrir ses meilleurs services, là où sont ses utilisateurs, sur Android et iOS. Cette stratégie pourrait aboutir à la création d’une vraie interface Microsoft pour Android que les fabricants pourraient utiliser.

Microsoft propose un lanceur d’application complet sur Android

L’autre avenir de Microsoft est un peu plus secret. Il s’agit du projet interne Andromeda qui vise à permettre à la marque de lancer un nouveau produit mobile radicalement différent des smartphones. Côté logiciel, l’appareil tournerait sur une version complète de Windows 10 dont l’interface pourrait s’adapter selon les situations, mettant en avant le caractère universel du système d’exploitation. Côté hardware, le produit se rapprocherait d’un ordinateur de poche, pouvant prendre la forme de ce que l’on appelle aujourd’hui un smartphone, ou une tablette, selon que l’on plie ou non son écran en deux. Comme Samsung, la firme de Redmond s’intéresse de très prêt à cette technologie.

De nombreux brevets et les déclarations des responsables de Microsoft permettent d’affirmer que ce projet est toujours en développement. Il pourrait voir le jour en 2018.

Microsoft travaille sur un produit pliable. Crédit : Nadir Aslam