Depuis 2012, la capitalisation boursière de Google était devant celle de Microsoft. En quelques années, Satya Nadella a réussi à doubler la valorisation de Microsoft, qui est repassée devant celle d’Alphabet (Google) ce mercredi 30 mai 2018.

Satya Nadella, actuel CEO de Microsoft

C’est un retour en force de Microsoft, ce mercredi 30 mai 2018 la capitalisation boursière de la firme de Redmond était de 753 milliards de dollars, tandis que celle d’Alphabet (Google) était de 739 milliards de dollars.

Le tour de force de Satya Nadella

Le 7 janvier 2014, alors que Steve Ballmer était en perte de vitesse et quatre semaines avant que Satya Nadella soit nommé CEO, la capitalisation boursière de Microsoft s’élevait à 302,2 milliards de dollars.

En 5 ans, la capitalisation boursière de Microsoft a plus que doublé. L’arrivée du troisième CEO de l’histoire de Microsoft était pourtant vue d’un mauvais œil. On se souvient de la suppression de 18 000 postes dès sa prise de fonction. L’objectif de Satya Nadella était de se focaliser sur ce que l’entreprise sait faire de mieux : le cloud.

En 2018, Microsoft a de très bonnes chances de devenir la première entreprise à atteindre 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel dans le cloud computing d’entreprise. Microsoft a été, pendant la majeure partie de l’année 2017, le premier fournisseur de cloud computing d’entreprise, devant Amazon, IBM, Salesforce.com, Google et bien d’autres acteurs.

Pour remporter cette victoire, Satya Nadella a transformé la structure, la culture et l’attitude de l’entreprise afin que sa masse devienne un atout. Par le passé, l’entreprise était souvent paralysée par son énorme taille. Cela s’est aussi fait au détriment des produits où Microsoft ne rencontrait pas le succès comme Windows Phone ou Groove.

Office 365 offre l’ensemble des outils de Microsoft dans un seul abonnement

On peut également noter d’autres faits du CEO, telle que l’acquisition de Mojang. L’entreprise suédoise est connue pour son très populaire jeu Minecraft, une acquisition de 2,5 milliards de dollars pour Microsoft. Plus récemment, le groupe a dépensé plus de 23 milliards de dollars pour mettre la main sur LinkedIn.

Désormais, Microsoft est tourné vers l’IA. Son CEO a réuni une bonne partie de ses équipes de recherche pour relever ce défi et permettre à Microsoft de devenir le champion de ce secteur d’avenir. Microsoft pourrait prochainement dépasser Amazon (782 milliards de dollars de capitalisation boursière) et Apple (923 milliards de dollars). C’est une véritable course qui se joue entre les géants pour atteindre le premier la barre des 1 000 milliards de dollars de valorisation.

Google prépare également son avenir en investissant massivement

Alphabet, la maison-mère de Google, fait partie de ces entreprises en excellente santé qui affichent une croissance insolente et le premier trimestre 2018 en est le parfait symbole. Le bénéfice net d’Alphabet est ainsi passé de 5,43 à 9,4 milliards de dollars entre le premier exercice de l’année 2017 et celui de l’année 2018, soit un bond de 73 %.

Google, dont la publicité représente 82 % de ses revenus, a investi 7,3 milliards de dollars dans des projets à moyen et long terme.

À lire sur FrAndroid : 7,3 milliards de dollars investis en trois mois, Alphabet (Google) prépare son avenir