SOL Republic s’est fait un nom dans le domaine du son il y a de cela quelques années en fabricant des produits au style distingué, accessibles et à la qualité raisonnable. SOL Republic touche essentiellement un public dont l’âge est compris entre 15 et 28 ans. Aujourd’hui, la société présente le Deck, une enceinte fabriquée en collaboration avec Motorola.

DSC09252

L’entreprise spécialisée essentiellement dans les casques et écouteurs a annoncé il y a quelques semaines son enceinte portable Bluetooth baptisée SOL Republic Deck. Cette enceinte vendue à environ 200 euros est le premier produit SOL Republic qui ne se fixe pas aux oreilles. C’est également le fruit d’une première collaboration avec Motorola. Il a d’ailleurs été lancé en même temps que le Moto X, sauf que le smartphone, lui, a décidé de ne pas franchir les frontières américaines.

DSC09254

Design

DSC09264

En termes de design, le Deck se distingue clairement par une architecture destinée à plaire aux jeunes générations soucieuses de faire la fête en extérieur mais toujours en utilisant des produits “qui ont du style.” Le Deck peut d’ailleurs très bien être comparé au Jawbone Jambox, une autre enceinte dotée presque des mêmes fonctionnalités que le SOL Republic et vendue à un prix quasi similaire. Le Deck est plus grand et plus large que le Jambox. Ses haut-parleurs sont orientés vers le haut tandis que ceux du Jambox sont placés sur un axe horizontal. Il dispose d’une sortie destinée aux basses. Le subwoofer est situé sur la partie gauche juste en dessous du haut-parleur.

DSC09266

Vous pouvez aimer ou détester le design du Deck, et en particulier dans les autres couleurs que SOL Republic a jugé bon de le décliner : jaune, rouge, bleu et noir. La forme du Deck ressemble étrangement à celle de la PS Vita. Sur la partie latérale supérieure, on retrouve un bouton d’allumage, trois entrées (deux prises jack 3,5 mm in et out, un port microUSB pour l’alimentation), et un commutateur qui permet de basculer entre les modes : Bluetooth, mono-utilisateur et multi-utilisateurs. Il s’agit en effet d’un appareil d’écoute social, qui permet à plusieurs personnes (jusqu’à 5) de se connecter en même temps. Ces personnes peuvent chacune mettre leur musique mais gare au capharnaüm. Nous l’avons essayé pendant une soirée et le résultat est sans appel : c’est une catastrophe ! Impossible d’écouter une musique en entier. À chaque fois qu’une personne se connecte au Deck pour mettre sa musique, il suffit de quelques secondes pour qu’une seconde personne commence elle aussi à se prendre pour le DJ de la soirée et de proposer un tout autre registre. En somme, la fonction multi-utilisateur est une bonne idée mais les personnes doivent se contenir parce qu’au final, ce n’est absolument pas de la faute du Deck mais bien celle des gens qui l’entourent.

DSC09271

NFC et Bluethooth

Sur la face du Deck, on retrouve un bouton Play/Pause ainsi que les touches de contrôle du volume, que l’on a eu du mal à retrouver, étant camouflées dans le décor. Au centre, un gros logo SOL qui s’illumine de couleurs différentes en fonction du mode actif sur le Deck. Au-dessus du logo, un signe qui indique que le Deck est compatible NFC. Cela signifie que l’appairage est facilité grâce à cette technologie. L’appairage peut toutefois s’effectuer sans que votre smartphone ne soit nécessairement compatible NFC. Une compatibilité Bluetooth est néanmoins requise sur votre terminal. Nous avons eu du mal à connecter des terminaux Android et Windows Phone 8 au Deck, notamment à cause du lecteur NFC qui n’arrivait pas à détecter les smartphones. Après moult tentatives, nous avons enfin pu connecter un smartphone Android au SOL Republic Deck. Mais là encore, nous nous sommes heurtés à un problème de taille : la connexion est discontinue et peut s’arrêter à n’importe quel moment. Très embêtant lors d’une soirée.

DSC09265

Le son

DSC09269

Passons maintenant à la mission principale du Deck : le son. Le SOL Republic Deck délivre un son harmonieux et correct lorsque le volume n’est pas porté au maximum. Il bénéficie d’un amplificateur de basses, qui aurait pu être le bienvenu si celui-ci n’émettait pas une sorte grésillement lorsque l’on est au maximum du volume permis. Prévu pour mettre l’ambiance à des soirées, on imagine mal comment on pourrait faire si le volume est bas. Sans rentrer dans les détails les plus techniques, on peut contrôler le volume soit via son terminal mobile, soit via le Deck directement. Le son, en dépit d’être correct, donne tout de même l’impression d’être un peu sourd, lorsque l’on se concentre dessus.

DSC09267

Mais trêve de critiques. Un des points les plus intéressants du Deck reste surtout sa fonction mains-libres, qui permet de passer des appels directement via le dispositif. Grâce à la touche « M », on peut soit décrocher, soit raccrocher. On arrive à bien entendre son interlocuteur, qui ne se plaint pas d’un quelconque écho. Un micro est par ailleurs encastré à l’intérieur du Deck sous le « O » du SOL lumineux.

DSC09260

Conclusion

Note finale du test 6/10
Le SOL Republic Deck est une enceinte compacte, idéale pour être transportée partout. Il propose le NFC pour faciliter le couplage avec les terminaux Bluetooth et permet à jusqu'à 5 personnes de se connecter en même temps afin qu'elles puissent diffuser leur musique. En termes de son, le Deck offre une qualité raisonnable mais les basses, diffusée via un amplificateur, constituent tout de même un point faible puisque l'on constate aisément un grésillement lorsque le volume est à fond. Son design peut plaire comme il peut révulser. À la rédaction, nous pensons qu'il s'agit là d'un dispositif esthétiquement audacieux mais tout de même assez agréable, étant donné le public auquel il s'adresse (15-28 ans).
Il se distingue par sa fonction mains-libres, qui s'avère être performante, même en extérieur, où nos interlocuteurs arrivent à nous entendre sans aucune difficulté. Le Deck pêche toutefois par son tarif. Proposé à 199 euros, le SOL Republic est un peu cher pour ce qu'il propose. À ce prix, on trouve sur le marché l'enceinte Bose SoundLink Mini, lancée il y a quelques mois et qui offre un son épuré et puissant. SOL Republic et Motorola ont peut-être eu les yeux plus gros que le ventre en voulant se positionner au même niveau qu'un Bose, spécialiste du domaine et un des pionniers de la technologie.
  • Points positifs
    • Design original
    • NFC
    • Possibilité de se connecter à 5
    • Fonction mains-libres pour smartphone
  • Points négatifs
    • Prix trop élevé
    • Amplificateur de basses médiocre
    • Problèmes d'appairage