Si l’actualité a généralement tendance à se ralentir au milieu de l’été, il n’y a pas de répit pour ceux qui cette semaine, publient leurs résultats financiers… ou doivent conserver quelques-uns de leurs secrets à l’aube de la grosse journée de conférence qui se tiendra mardi prochain. Entre un Qualcomm morose et un ZTE plein d’ambitions, voici les actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine.

Efforts de ZTE

zte-axon-watch-press

ZTE, c’était un peu le grand absent de l’année 2014, lui qui faisait partie, au tout début des années 2010, des premiers constructeurs chinois à proposer leurs produits sous leur propre nom chez les opérateurs. Face à l’ascension de Huawei, qui se plaît à faire état de ses très bons résultats – il vise les 100 millions de ventes en 2015 – ZTE prépare sa riposte. Après un très bon Blade S6 en milieu de gamme, le Chinois vient de présenter une vague de nouveaux produits conçus pour démontrer son savoir-faire. Au menu donc, une montre Axon Watch prometteuse, avec son écran mêlant Gorilla Glass et saphir synthétique, dotée d’un format rond et du tout nouveau Tencent OS. En marge de ce produit vraisemblablement réservé à la Chine, ZTE a présenté deux smartphones Axon, l’un, au format 5,5 pouces, doté d’une fiche technique franchement intéressante, d’un écran antibactérien signé Corning et surtout – grosse nouveauté – destiné aux États-Unis, en marge de la Chine. Toujours avec Corning, le père du Gorilla Glass, ZTE a présenté un Axon Mini cette fois équipé d’une dalle Force Touch. Que l’on voie ou non ces produits un jour en Europe, on ne peut que saluer les efforts d’une marque qui n’en a visiblement pas fini avec la mobilité

 

Qualcomm licencie

Qualcomm

On le pressentait depuis le début de la semaine, de premières rumeurs évoquaient la possibilité que Qualcomm effectue des coupes rases dans ses effectifs, à hauteur de 10 %, soit environ 3000 salariés. Mercredi, le fabricant de puces américaines a d’ailleurs annoncé ses résultats financiers pour le premier semestre et annoncé une décision plus drastique qu’attendu : ce sont ainsi 15 % de ses effectifs – environ 4500 personnes – qui sera remercié. Si l’entreprise reste profitable, elle a subi un premier semestre difficile, dans le domaine des SoC pour mobiles haut de gamme – ne parlons plus du Snapdragon 810, sur lequel tout ou presque a été dit – mais aussi dans celui des modems, moins plébiscités en Chine. Il semblerait d’ailleurs que pour regagner du terrain, Qualcomm compte s’appuyer sur deux partenaires de choix afin d’équiper les marchés émergents en modems 3G, et les pays au réseau plus développés en modems 4G. Ces alliés ne sont autres que son compatriote Microsoft et le Chinois Allwinner. Et n’oublions pas que d’ici la fin de l’année, on devrait voir arriver un nouveau Snapdragon 820 qui permettra à l’entreprise de redorer son blason.

Les petits secrets de Motorola sont en vadrouille

Moto G 3e generation

Les revendeurs sont généralement les partenaires des constructeurs les plus bavards, ayant la fâcheuse manie de mettre en ligne les pages des produits qu’ils comptent référencer avant même qu’ils aient été annoncés. C’est le cas de plusieurs d’entre eux au sujet du Motorola Moto G de 3e génération. À son sujet, tous les revendeurs ne sont pas d’accord, puisque certains évoquent un SoC Snapdragon 410 et d’autres un Snapdragon 610. En revanche, tous s’accordent sur la présence d’un seul Go de RAM, de 8 Go de stockage et du support de la 4G. Ce Moto G devrait profiter d’une batterie plus conséquente que son prédécesseur (+ 400 mAh) et d’un appareil photo un peu plus costaud, avec un capteur de 13 mégapixels, le tout pour un tarif (élevé, s’il faut se contenter d’un Snapdragon 410) de 200 euros. En revanche, rien n’indique encore qu’une version 2 Go soit exclue : l’espoir est donc permis.

motorola-moto-x-2015-gold

Puisque la conférence du 28 juillet promet d’être chargée, les fuites d’informations se multiplient au sujet du Moto X de 3e génération. Des photos volées montrent un écran aux bordures très fines, évoquent un capteur d’empreintes, un écran passant à 5,5 pouces… et une version dorée. Allez, plus que trois jours avant d’en avoir le cœur net et, qui sait, découvrir également une deuxième version de la Moto 360.

Du nouveau chez les Google Apps

Youtube

Si aux États-Unis, on ne peut pas dire que Qualcomm soit en veine, la chanson n’est pas tout à fait la même du côté de Google. Comme ses petits camarades, le géant américain publiait la semaine dernière des résultats financiers témoignant de sa bonne forme. Et cette semaine, il multiplie les mises à jour à noter : un YouTube épuré, et qui accepte désormais de lire les vidéos enregistrées à la verticale, un Google Maps capable de retracer vos itinéraires et même d’enregistrer le nom que vous souhaitez pour vos points d’intérêt. Il faut tout de même noter que si Google soigne autant son service de streaming vidéo, c’est bien parce qu’il lui permet de générer une grosse partie de ses revenus. On comprend mieux pourquoi, quand les casques de réalité virtuelle se multiplient et les caméras à 360° aussi, Mountain View autorise l’affichage des publicités à 360° sur YouTube.

OnePlus, au-delà du million et demi ?

oneplus 2 tenaa 1

Il faudra se lever tôt, très tôt, pour découvrir à l’heure H le OnePlus 2, puisqu’il sera annoncé à 4h du matin, mardi prochain. En attendant, des informations se sont encore fait la malle dans la semaine, montrant notamment le design de la bête. Comme cela arrive bien souvent, c’est la TENAA, organisme de certification des télécoms chinois, qui a vendu la mèche en référençant l’appareil. Et à en croire les visuels incriminés, le téléphone embarquera un capteur d’empreintes situé sur un bouton Home physique, et un deuxième capteur photo dorsal. On demande évidemment à vérifier. Dans le même temps, Carl Pei, ce jeune CEO qui semble prendre goût au jeu des interviews, a lâché un chiffre à retenir : son OnePlus, dit-il, s’est écoulé à 1,5 million d’exemplaires en un an et demi. Un record à battre, donc, même si les fans de la première heure expriment des doutes bien réels sur le choix d’un Snapdragon 810 pour équiper le terminal.